12e édition du Djembé d’Or : le coup final !

article mise à jour : 9 novembre 2013
« Souvenir. C’est ce qui reste après le geste », disait Jacques Godbout. C’est par cette citation que le coup final de la 12e édition du Djembé d’Or ou le sacre des meilleurs a été donné dans une ambiance festive le vendredi 8 novembre dans la salle des spectacles du Centre Culturel Franco-Guinéen (CCFG). Un évènement signé par Select Communication décernant des trophées pour valoriser et récompenser le talent des artistes dont les œuvres ont brillé au cours de l’année.

Ouverte le 6 novembre dernier au Musée national de Sandervalia par la présentation d’un buste en hommage à l’artiste Boubacar Demba Camara 40 ans après sa disparition tragique dans un accident de circulation à Dakar.

La clôture de cet évènement placé sous l’égide du ministère de la culture a connu la présence d’éminentes personnalités comme Ahmed Tidjani Cissé, ministre de la culture ; Hadja Fatima Kassory Bangoura, chef de cabinet de la primature ; Kalifa Gassama Diaby, ministre des droits de l’homme et des libertés publiques. L’ambassadeur de la France, Bertrand Cochery ; et son homologue du Brésil ont également effectué le déplacement.

Il était 20 heures, quand Jean Baptiste Williams est apparu sur scène pour souhaiter la bienvenue à l’assistance. Il a ensuite égrené le menu de cette soirée marquant la clôture de la 12e édition du Djembé d’Or rendant hommage à Demba Camara du Bembeya Jazz National.

La première partie de cette soirée a été assurée par la prestation scénique du Groupe Atito de Vallée. Ce fut ensuite, le tour de l’artiste Steeve de l’écurie de Benedi records de rafler le prix du meilleur clip vidéo de l’année. Il s’agit de son single ‘’Bhadolan’’ qui, du moins ne figure pas dans son album ‘’Ma passion’’ sorti il y a près d’une année. Son trophée lui a été remis par l’ancien ministre de l’information et de la culture, Justin Morel Junior.

S’en est suivie la prestation en live de African Groove de Maître Barry qui a su tenir en haleine l’assistance pendant près de 20 minutes sur scène.

Fadjidhi reçoit Le Prix de la meilleure vente des mains du ministre de la culture

Le Prix de la meilleure vente a été décerné à Fadjidih pour son album ‘’Tagaadho’’. C’est avec beaucoup de joie et de satisfaction qu’il a reçu son trophée des mains du ministre de la culture, Ahmed Tidjani Cissé. Un prix que l’artiste dédie à son défunt ami Richard de Pap Soul, décédé dans un accident de circulation sur la nationale Kindia-Mamou au début des années 2000. Même si le nombre d’exemplaires vendus n’a pas été précisé, Fadjidih se dit être fier d’être récompensé au Djembé d’Or. Et la révélation de la soirée, le ministre de la culture annonce être un grand fan de ce jeune artiste qui a su signer son comeback sur le marché du disque Guinéen.

Banlieuzart reçoit le Prix du meilleur album de la musique urbaine
Dans la catégorie « meilleur album de musique urbaine », c’est le duo King Salomon et Marcus qui forme le groupe Banlieuzart qui a remporté le prix, devant Djanii Alfa dans G4life et Soul Bangs dans Evolution.

Comme tous les grands évènements culturels, El Maestro Boncana Maiga était de la partie. Il a apporté sa contribution à travers quelques notes de musique avec sa flute. Le défilé de Touba Couture a agrémenté la soirée.

L’une des particularités de la 12e édition du Djembé d’or est qu’il n’y a pas de meilleur album de l’année. Et pour cause, les organisateurs estiment qu’aucun album sérieux n’a été mis sur le marché du disque cette année. Un argument qui ne convainc par les promoteurs et producteurs de la musique urbaine de Guinée, dont les produits ont raflé tous les prix en compétition cette année.

Cette soirée, il faut le préciser a été rendue possible grâce à des sponsors et partenaires notamment la chaîne TV5 Monde, Guinée Games, Guinee-culture.org et autres, qui d’ailleurs ont été récompensés pour l’accompagnement des grands évènements culturels.

Et le clou final de la soirée a été donné par le célébrissime groupe désormais mythique Bembeya Jazz National en concert VIP pour le bonheur des mélomanes.


Le prix de Guinee-culture