50ème Anniversaire de l’UA : Telli Diallo sera en lumière !

article mise à jour : 21 mai 2013
A l’occasion du 50ème anniversaire de l’OUA/UA, un hommage mérité sera rendu à Boubacar Telli Diallo, premier secrétaire général de cette institution, a informé Edem Kodjo.

Du haut de la tribune à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la semaine du 50ème anniversaire de l’OUA/UA, à Conakry, au Palis du peuple, le Doyen Edème KODJO, ancien secrétaire général de l’OUA, et ancien premier ministre du Togo, n’a pas manqué de rentre hommage à Telli Diallo. Celui qui fut son ainé à la tête de l’OUA et premier secrétaire général de cette organisation panafricaine. Il reconnut devant des guinéens la grandeur et le talent qui ont caractérisé le magistrat guinéen. « Il a posé depuis lord des actes qui sont encore d’actualité à l’OUA devenue UA  », a-t-il déclaré.

Pour cette année particulière à l’UA, qui marque le 50ème anniversaire de cette institution, un hommage mérité serait rendu à l’unique guinéen qui a occupé le poste de secrétaire général de cette organisation. « Je vous rappelle que cette année, l’UA va rendre un grand hommage à Telli Diallo, le premier secrétaire général de l’OUA », a-t-il informé.

Faut-il rappeler que Boubacar Telli Diallo, architecte de l’adhésion de la Guinée à l’ONU, fut le premier secrétaire Général de l’OUA de juillet 1964 à 1972. Né à Porédaka (Mamou) en 1925. Il fréquenta l’École normale William-Ponty à Dakar, fut un brillant diplômé de l’École nationale de la France d’outre-mer à Paris. Jeune magistrat au Sénégal, il fut par la suite le secrétaire général du Grand Conseil de l’Afrique-Occidentale française. Avant son poste à l’OUA, il fut précédemment d’Ambassadeur aux États-Unis et Représentant permanent de la Guinée aux Nations Unies.

C’est le 1er Mars 1976, en tant que Ministre de Justice, qu’il trouva la mort dans des conditions atroces dans la cellule 52 du Camp Boiro, après des jours de ‘’Diète noir’’.