72 Heures du livre 2016 : La Guinée fête à nouveau le livre !

article mise à jour : 30 avril 2016
Quand l’humanité célèbre le 23 avril de chaque année, la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, les Guinéens en profitent pour immortaliser l’un des plus grands évènements littéraires qu’ils connaissent. Il s’agit des « 72h du livre » qui d’année en année, s’internationalise et rappellent la place du livre dans la vie de l’homme.


Organisé par la maison d’édition L’Harmattan Guinée et dirigée par son le Directeur général, cette huitième édition s’annonce comme un tremplin pour la réalisation du projet attendu de tous, ‘’Conakry capitale mondiale du livre en 2017’’.

Que ce soient les organisations non gouvernementales, les institutions nationales et internationales encore mieux, le gouvernement qui l’a inscrit dans la saison culturelle du ministère de la Culture, tout le monde se joint à cet évènement. Dans cette ambiance, se trouve des stands installés au Centre culturel franco-guinéen et également de façon simultanée à la Bluezone de Kaloum.

Au cours de la cérémonie d’ouverture du Salon du livre de Guinée qui porte cette année, sur le thème ‘’Livre, mines, énergie et développement communautaire’’, d’importantes personnalités ont effectué le déplacement. Membres du gouvernement, des ambassadeurs accrédités en Guinée, des représentants du secteur privé ainsi que la délégation venue du pays littéraire de Sassou Nguessou.

Se réjouissant de la forte mobilisation des amoureux du livre à cet événement culturel, le premier ministre Mamady Youla a fait la promesse d’engager son gouvernement dans le respect des engagements pris dans le cadre de la désignation de Conakry, capitale mondiale du livre. Chose qui se traduit par la mise en place d’un cadre juridique et institutionnel pouvant impulser le développement des métiers du livre en Guinée et sans oublier la réduction du coût des intrants…

Mame Diallo