72 heures du livre 2015 : Une mission guinéenne à Abidjan pour concrétiser l’invitation à la Côte d’Ivoire

article mise à jour : 2 mars 2015
Dans le cadre des préparatifs des 72 heures du livre de Conakry, une mission de travail guinéenne a séjourné du 23 au 27 février à Abidjan. Objectif, rassurer le pays invité d’honneur de la qualité de l’organisation de cette 7ème édition en Guinée. Au terme d’une série de rencontres avec les autorités et les professionnels du livre ivoiriens, les missionnaires guinéens rentrent au pays satisfait du déplacement sur la Côte d’Ivoire.

Arrivée le 23 février à Abidjan, la délégation guinéenne composée du secrétaire général du ministère de la culture, du président du comité d’organisation des 72 heures du livre et du directeur de l’harmattan Guinée a tenu à prendre contact avec les autorités ivoiriennes pour les rassurer de la qualité de l’organisation de l’événement en Guinée malgré la crise sanitaire que le pays traverse.

C’est dans ce cadre que la mission a pu rencontrer le ministre ivoirien de la culture, les professionnels du livre, le directeur de cabinet du ministère de l’intérieur et le conseiller spécial du président Alassane Dramane Ouattara. Au cours des différents échanges, les guinéens accompagnés d’un émissaire de l’ambassade guinéenne en Côte d’Ivoire ont expliqués que les 72 heures du livre sont un événement majeur dans la vie culturelle de la Guinée. Par la même occasion, ils ont signifiés que le choix porté sur la Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur n’est pas fortuit.

L’autre but du voyage était aussi de voir dans quelles conditions les ivoiriens viendront à Conakry, savoir le nombre de personnes qui effectueront le déplacement, connaitre le jour de leur arrivée et le temps qu’ils resteront afin de prendre des dispositions à Conakry pour que l’accueil soit digne des hôtes que la Guinée recevra, nous a confié Lamine Capi Kamara, président du comité d’organisation. En réponse, les autorités ivoiriennes promettent de se prononcer ultérieurement le temps de se concerter avec tous les acteurs de la chaine du livre.

Mission 72 heures du livre à Abidjan

Rencontré au terme de la mission, le secrétaire général du ministère de la culture et du patrimoine historique ne cache pas sa satisfaction : ‘’Nous retournons rassurés que nous n’avons pas fait un déplacement vain, que c’était nécessaire qu’on vienne car cela nous a été confié par le ministre ivoirien de la culture que c’est la 1ère fois qu’un pays qui fait de la Côte d’Ivoire pays invité d’honneur se déplace pour venir rencontrer les autorités’’. Poursuivant, Mohamed Amirou Conté a affirmé que la mission rentre à Conakry confiante que la participation de la Côte d’Ivoire sera de qualité et que l’édition 2015 des 72 heures du livre sera une très belle édition.

Pour ce qui est de l’impact de cette mission de travail à Abidjan, le 1er conseiller de l’ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire estime que cela est d’une importance diplomatique non négligeable. ‘’Pour ce qui et de l’importance de cette mission, c’est une mission qui va permettre de relancer la coopération économique et socioculturelle entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, 2 pays qui sont liés par l’histoire, la géographie et par la culture’’ a dit Alseny Moba Sylla.

Amadou 2 Barry, depuis Abidjan pour Visionjeunes.com