72 heures du livre : le stand des éditions Harmattan Guinée bien achalandés

article mise à jour : 25 avril 2015
Aux 72 h du livre près de 4000 livres et documents dispatchés dans une trentaine de stands repartis entre la Bluezone de Kaloum et le Centre culturel franco-guinéen. Parmi ces stands, celui de l’Harmattan-Guinée en grand au CCFG. Mohamed Lamine Camara et deux de ses assistants gèrent celui-ci.
Aux 72 h du livre près de 4000 livres et documents dispatchés dans une trentaine de stands repartis entre la Bluezone de Kaloum et le Centre culturel franco-guinéen. Parmi ces stands, celui de l’Harmattan-Guinée en grand au CCFG. Mohamed Lamine Camara et deux de ses assistants gèrent celui-ci. Comme la veille, une affluence en ce matin de vendredi 24 avril au 72 h du livre au CCFG. Mohamed Lamine Camara s’affairent avec quelques bénévoles à installer et placer les livres. Il faut faire vite car les visiteurs commencent à arriver. « Les 72 h du livre sont l’occasion de se retrouver et de discuter du livre. Nous entendons faire de cet événement un rendez-vous incontournable du livre pour les prochaines éditions dans le monde afin de permettre des échanges entre professionnelles du livre », dit-il. M. Camara explique que des livres et romans relatifs au thème de cette édition sont disponibles, comme par exemple ’’ éducation à l’environnement’’ du journaliste Jean Célestin Edjangué de la chaine de télévision Africa 24 et le roman "Complot climatique" de Christian de Perthuis Climatologue. La flexibilité du coût des livres constitue un point important de cette foire aux livres. « Il y en a pour toutes les bourses », indique M. Camara. Les 72 h du livre se poursuivent demain ainsi qu’à Labé les 26 et 27 avril. Ausmin