Le cabinet nouveau du ministère de la culture dévoilé

article mise à jour : 14 mai 2014
Le chef de l’Etat, le président Alpha Condé, a procédé récemment à la restructuration du cabinet du ministère de la Culture et du patrimoine historique. Un véritable coup de balaie qui a sonné comme un couperet pour de nombreuses grosses pointures de la boite. C’est le cas de Riad Chaloub précédemment chef de cabinet et d’Issa Condé qui ont été gommés de la liste en faveur d’autres personnalités. Toutefois, d’autres hauts cadres comme Jean Baptiste Williams, Directeur national des arts et loisirs, ont conservé leurs places.
JPEG - 5.9 ko

L’autre nouveauté dans cet acte présidentiel, c’est le fait que certains jeunes signent leur retour au sein de l’organigramme du département en charge de la culture, c’est le cas de Oumou Telly Diallo qui a volontairement rendu le tablier au niveau du centre culturel franco-guinéen et de Ansoumane Djéssira condé contraint ces derniers temps à tourner les pousses faute d’occupations précises.

Par la même occasion, les inspecteurs régionaux de la culture ont été nommés pour la zone spéciale de Conakry et les sept régions administratives de Conakry.

Le point le plus important de ce décret a été l’affectation de Pépé Koîvogui , anciennement Directeur général du Bureau guinéen des droits d’auteurs, BGDA, l’homme par qui le malheur du chef de l’Etat devait venir. En raison de son comportement qui avait fini par énerver les hommes de culture et en particulier les humoristes de Guinée qui menaçaient en définitive d’occuper les rues. Il devient Directeur adjoint des fonds d’aide à la culture pour ne pas incendier ce département.

1 photos