Accusé d’avoir ‘’volé’’ la chanson de Poignon, A’salfo depuis l’Europe : « Je reconnais mais… »

article mise à jour : 24 juillet 2013
Le lead Vocal de Magic System : « J’ignorais que les droits de cette chanson ne lui avaient pas été versés »- Le lead vocal du groupe Magic System n’a pas attendu longtemps pour réagir aux accusations de plagiat portée contre lui relativement à la reprise de la chanson ‘’Kappa’’ de Poignon, une des figures de proue du Zouglou. Le samedi dernier 20 juillet 2013, saisissant la tribune de l’émission ‘’Carrefour week-end’’ de Radio Fréquence 2, animée par Didier Bléou et Patricia Kouadio, A’salfo qui séjourne actuellement en Europe, a tenu à mettre les choses au clair. Il s’est d’abord dit surpris de cette sortie de Poignon.

Ensuite, il a reconnu avoir utilisé cette chanson qui est de l’ex-lead vocal du Zougloumania. « Oui, nous avons utilisé sa chanson. Mais nous l’avons fait avec son autorisation », a-t-il clarifié, non sans s’interroger sur les raisons sur ces allégations de Poignon. « Jusqu’à preuve du contraire, je n’arrive pas à comprendre qu’il ait attendu tout ce temps, pour revenir sur cette affaire. Et où ? dans la presse », a-t-il déploré. Aussi a-t-il regretté que Poignon ne dise alors que « quand nous sommes à Abidjan, nous nous voyons ». Et d’ajouter « Il aurait pu m’en parler et on aurait trouvé une solution au problème ». Il a ironisé en lançant cette maxime chère aux zougloumen « en Zouglou, le linge sale se lave en famille ».

Ensuite, il a reconnu avoir utilisé cette chanson qui est de l’ex-lead vocal du Zougloumania. « Oui, nous avons utilisé sa chanson. Mais nous l’avons fait avec son autorisation », a-t-il clarifié, non sans s’interroger sur les raisons sur ces allégations de Poignon. « Jusqu’à preuve du contraire, je n’arrive pas à comprendre qu’il ait attendu tout ce temps, pour revenir sur cette affaire. Et où ? dans la presse », a-t-il déploré. Aussi a-t-il regretté que Poignon ne dise alors que « quand nous sommes à Abidjan, nous nous voyons ». Et d’ajouter « Il aurait pu m’en parler et on aurait trouvé une solution au problème ». Il a ironisé en lançant cette maxime chère aux zougloumen « en Zouglou, le linge sale se lave en famille ».

Bien avant, l’auteur de ‘’Premier gaou’’ a justifié le choix du groupe à reprendre ce titre culte de Poignon. « En interprétant le morceau ‘’Kappa’’ de Poignon, c’était pour nous une manière d’honorer un aîné du Zouglou », a-t-il précisé, avant de regretter cette suite judicaire. Toutefois, il s’est dit disposé à répondre à cette plainte afin que ce contentieux soit définitivement vidé. « Nous attendons de voir clair dans la plainte qu’il a déposé au Burida. (Bureau ivoirien du droit d’auteur :Ndlr) (…) S’il m’avait approché pour m’expliquer qu’il n’avait pas encore touché les droits concernant sa chanson, cette affaire aurait été vite réglée », a-t-il insisté

AFRICATIME