‘’Affaire Soum Bill arrêté dans un ’’fumoir’’ : le zouglouman dément et crie au complot

article mise à jour : 20 juillet 2013
La nouvelle de l’arrestation de Soumahoro Ben Mamadou alias Soum Bill dans un fumoir à Marcory, dans le courant de juin dernier avait défrayé la chronique dans la capitale économique. La rumeur a pris des proportions très sérieuses quand des médias culturels locaux s’y sont mis en précisant que la police de stupéfiants avait embarqué l’artiste manu militari de ce lieu, avant de la relâcher quelques heures plus tard.
Un mois après ces rumeurs et que les clameurs se sont tues, le zouglouman a fait la lumière sur cette affaire. Dans un courriel adressé à nos confrères de koaci.com, le jeudi dernier, l’ancien membre du groupe les « Salopards » a indiqué qu’il ne se reconnait pas dans cette histoire. « Franchement, ce n’est pas normal. A Abidjan on connait les gens qu’on retrouve dans les fumoirs. Qu’est ce que mon nom cherche dans ces histoires là ! », s’exclame l’artiste. Avant de poursuivre, « C’est quand j’étais à Ouagadougou que mon staff m’a fait parvenir ces informations. J’étais retourné. Mon avocat a également été informé. Diantre ! On peut interroger ceux qui m’auraient arrêté, non ? Ou c’est pour nuire gratuitement à mon image. Mais je suis serein. » Rappelons que Soum Bill est maintenant basé en France. Source : Africatime