Badji Camara propose un modèle de gouvernance pour la Guinée dans son ouvrage

article mise à jour : 20 janvier 2016
Dans son programme habituel ‘’Les Lundis de l’Harmattan’’, la maison d’édition guinéenne a reçu ce lundi, 18 janvier 2016, Badji Camara, auteur du livre ‘’Le contrat socio-politique guinée, la Guinée au XXIème siècle’’ paru dans les éditions Persée, a constaté votre quotidien en ligne, Guinéenews.

Premier essai de cet auteur citoyen américain né en Guinée, ce livre est élaboré dans le but dit-il « de réunir toutes les forces vives de la Guinée à gouverner ensemble dans une dynamique d’équilibre sociopolitique et culturelle, dans un esprit de complémentarité et de partenariat contructif, de respect mutuel, de compréhension, de patriotisme avec responsabilité et la joie de vivre ».

Cet ouvrage volumineux de 238 pages souhaite la mise en place d’une démocratie consensuelle à l’image de la gouvernance de la République de Suisse en Europe. Pour l’auteur, ce modèle de développement permettra de consolilder une paix durable mais aussi d’attenuer ou de désamorcer les tensions sociopolitiques attisées autour de la présidence de la République.

Egalement, Badji Camara aborde dans son ouvrage, la question des femmes aux prises de décision. Pour lui, « c’est une injustice faite aux femmes depuis la première République… Le gouvernement actuel compte 7 femmes sur une trentaine de ministres, même pas 30 pour cent », déplore-t-il.

Aussitôt présenté au public dans les locaux de l’Harmattan Guinée, il n’a pas manqué de questions et de suggestions. Un d’entre eux, indique : « tu as des Guinéens qui réfléchissent sur le système de gouvernance actuel, cela veut dire qu’il présente des pistes. L’auteur n’a fait qu’une proposition, c’est son point de vue, c’est à nous de l’accepter ou pas ».

En tout cas, l’auteur Badji Camara reste convaincu que le fédéralisme permettra à son pays de naissance de figurer dans le concert des nations les plus démocratiques du monde et par la même occasion, trouver des soulutions et réponses adéquates aux obstacles économiques auxquels elle est confrontée depuis son accession à l’indépendance, le 2 octobre 1958.

Guineenews