Bailo Teliwel Diallo : ‘’la mort de Souleymane Koly est une perte immense pour le continent’’

article mise à jour : 7 août 2014
La Guinée a rendu un dernier hommage à Souleymane Koly Kourouma, fondateur de l’ensemble Koteba et actuel conseiller principal chargé du développement culturel international, décédé le 1er août des suites d’une crise cardiaque. Avec cette disparition, le monde du théâtre en deuil, la nation Guinéenne toute entière est en deuil.

‘’Souleymane Koly nous quitte au moment où il se consacre au service de la culture nationale, après son retour dans chère patrie’’, témoigne Bailo Téliwel Diallo, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui s’exprimait au nom du gouvernement.

Le ministre Teliwel se souvient encore des qualités du regretté homme de culture. ‘’Malgré son âge, il était plein de vitalité et de volonté. Il était là pour partager sa riche expérience dans le domaine de la culture en général et des arts de scène en particulier avec ses compatriotes’’.

Depuis plusieurs mois, Souleymane Koly était le conseiller principal chargé du développement culturel international auprès de ministre Ahmed Tidjani Cissé et travaillait parallèlement avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour faire de l’Institut supérieur des arts de Guinée, la pépinière de la nouvelle génération d’artistes Guinéens.

Souleymane Koly n’appartenait pas à un seul pays, aux dires de Bailo Teliwel. Comme Keita Fodéba, il a contribué à la préservation, la promotion et à la valorisation des arts de la culture africaine. C’est pourquoi, dit le ministre Teliwel, sa disparition est une perte immense pour le continent africain.

Souleymane Koly sera inhumé demain, vendredi dans son Nzérékoré natal.