Bienvenue au Gondwana : Mamane, Gohou, Dahico et Digbeu promettent un show époustouflant

article mise à jour : 20 février 2013
Casting de choix pour une soirée qui promet de fous rires. Vendredi prochain, à partir de 20h30, Mamane, le célèbre chroniqueur humoristique sur RFI, Gohou Michel, Adama Dahico et Digbeu Cravate seront sur la scène du Palais de la Culture d’Abidjan-Treichville.

Pour un spectacle dénommé « Bienvenue au Gondwana » et produit par Gondwana City Productions. A 72 heures de l’événement, ces quatre monstres sacrés de l’humour en Afrique sonnent le tocsin de la mobilisation. Selon ces quatre célèbres humoristes, il ne s’agit pas d’une succession de one-man-show, mais plutôt d’un spectacle dans lequel chacun campe un rôle précis.

« Ce que les gens vont voir, c’est une création originale, un travail collectif jamais encore vu, même en France » révèle Mamane qui incarne le Président-Fondateur. « Ce sera un spectacle de haut niveau », renchérit Gohou Michel, qui se glisse dans la peau de l’Opposant-Historique et Candidat malheureux. Celui qui passe le plus clair de sa vie en prison et n’y sort que pour participer aux élections dont il est, du reste, toujours perdant.

« Ce sera un grand moment d’humour où chacun de nous donnera le meilleur de lui-même », appuie Adama Dahico, qui est le Secrétaire général du Syndicat autonome et libre des consommateurs d’alcool du Gondwana. Une République « très très démocratique », où il aura fort à faire face au Président-Fondateur qui a pris un décret pour interdire la consommation de boissons alcoolisées dans le pays. « C’est une grosse expérience. Nous voulons faire une pièce typiquement humoristique pour permettre au public de voir ce nous faisons », insiste Digbeu Cravate qui est, d’après ses propos, le ministre d’Etat, chargé des gens qui viennent chez nous, qui sont et restent chez nous.

Mamane et son équipe ne comptent pas s’arrêter là. Ils ont en projet, un long métrage sur le Gondwana, une « grosse production », selon Mamane, et aussi un grand festival qui se tiendra sur trois jours l’année prochaine à Abidjan. En attendant, Mamane, Gohou, Dahico et Digbeu donnent rendez-vous au public abidjanais vendredi au Palais de la culture pour un voyage au Gondwana, la « fameuse République très très démocratique ». « Un pays que l’on dit imaginaire mais qui existe », conclut Mamane.