Bilia Bah : « Si un jour je rencontre le président Alpha Condé, je lui dirais de soutenir le projet Conakry capitale mondiale du livre 2017 »

Publié par : Camara Mohamed Lamine •  article mise à jour : 31 octobre 2016
Membre du jury Prix RFI Théâtre 2016 dans sa 3ème édition où l’écrivain guinéen Hakim Bah fut sacré meilleur pièce de théâtre, Bilia Bah nous a reçu chez lui pour un entretien qui a durée 20 minutes. Le directeur du Festival Univers des mots nous a ouvert son cœur et son esprit tout en nous disant comment le comité d’organisation du prix RFI Théâtre l’on contacté et pourquoi Hakim Bah a raflé le premier prix de cette 3ème édition. Dans l’aparté, l’événement le plus attendu Conakry capitale mondiale du livre 2017 n’a pas échappé à notre homme. Lisez !
« Tout cela est créé à partir de la reconnaissance du festival univers des mots, j’ai été contacté pas en tant que dramaturge mais en tant que directeur de l’univers des mots. Aujourd’hui ce seul festival de théâtre que nous avons ici avec ces grandes rencontres de professionnels de théâtre, de jeunes auteurs qui organise des résidences d’écritures avec accompagnement et qui font une programmation de spectacle de théâtre avec un grand concert pour la clôture. Et c’est ce travail abattu qui a été reconnu sur le plan international et qui m’a amené à être choisi comme membre de jury du prix RFI Théâtre 2016. Evidemment, un guinéen lauréat du prix RFI Théâtre pour la 1ère fois, c’est une grande joie et je suis certain que c’est quelque chose qui va beaucoup donner d’espoirs aux jeunes écrivains guinéens. Ce fut chaud, car il y avait 12 textes sélectionnés et distribués aux différents membres du jury qui ont eu deux mois presque pour lire le texte, après on s’est retrouvé en France au siège de la RFI dans une salle où on a eu à discuter autour des textes. Mais des discussions dramaturgiques et après on a eu à procéder par élimination texte par texte à travers des votes bien sûr jusqu’à ce que le choix du jury se porte sur Hakim Bah. Il n’y a pas eu de critère d’élimination, ce sont des discussions autour de la dramaturgie du texte, de la structure du texte, de la langue, de la forme et après le jury votait. Ce qui a le plus joué en faveur de l’écrivain guinéen, tout le monde pensait qu’il avait le texte le plus abouti parmi les textes présélectionnés et le texte qui a conquit plus le coeur des membres du jury. Hakim va bénéficier d’une année de promotion, d’une résidence d’écriture et d’un prix qui lui sera attribué par la SSB, il aura des résidences je pense à Limoges et au théâtre de l’aquarium. Après ce prix remporté par un guinéen parmis tant d’autres et d’autres artistes guinéens qui n’arrêtent pas de se distinguer à l’extérieur du pays, c’est le cas de Soul Bang’s avec le prix Impulse It en France et le prix du meilleur artiste francophone aux USA donc, si je rencontre le Président Alpha Condé, je lui parlerais de la culture déjà, parce que je pense que la culture peut arranger beaucoup de ses soucis. Et ne pensez pas que je lui parlerais du Festival Univers des mots bien que ça soit chaud pour nous, mais je lui parlerais plutôt de “Conakry capital mondial du livre 2017”. Par contre je sais pas qu’est ce qu’il en pense parce que je n’ai pas entendu de déclaration du président de la République sur le fait qu’on ai été désigné capitale mondiale du livre et je pense que c’est un peu dommage, c’est l’un des plus grands honneurs qu’on est eu depuis qu’il est au pouvoir. C’est un acquis pour lui et il doit beaucoup plus s’impliquer, Monsieur le président impliquez vous, cet événement est le nôtre, c’est la Guinée qui est mise à l’honneur, alors faite de Conakry mondial du livre 2017 un événement inoubliable pour son passage en Guinée. » En espérant que cette doléance tombera dans de bonnes oreilles et que le président Alpha Condé, qui disait reprendre la Guinée là où Sékou Touré l’avait laissé, se tournera vers la culture pour que la Guinée brille à nouveau dans la constellation artistique mondiale. Mamadou Alpha Baldé mbalde449@gmail.com Visionjeunes.COM