Bouba Diakité à Berlin au Festival KeNaKo

article mise à jour : 27 mai 2013
Le Festival KeNaKo - l’Afrique en Allemagne a eu lieu du 23 mai au 26 mai à Berlin, la capitale allemande.

Malgré la pluie qui tombait sans cesse et les températures qui n’ont pas surmonté les 10°C , il y avait un grand nombre de spectateurs qui sont venues pour regarder les films des réalisateurs africains ainsi que les discussions sur des questions sociales et politiques concernant les relations européennes-africaines. Pour les enfants, il y avait des films, des contes et une tente créative où ils pouvaient dessiner, bricoler des masques, se laisser maquiller commes des animaux et participer à la competition appelée "dessine-nous ton image de l’Afrique".

Pendant l’ouverture officielle le vendredi après-midi, l’organisateur du festival, le camerounais Hervé Tchemeleu - éditeur du magazine africain LoNam, était accompagné par les ambassadeurs de pluiseurs pays africains.

Au bazar, on trouvait non seulement des spécialités africaines de plusieurs pays comme le Cameroun, le Nigéria et le Kenya mais aussi des objets d’art, des vêtements en tissu africain et des instruments. Le festival était en même temps une opportunité pour plusieurs ONG allemandes de présenter leur travail.

Sur scène il y avait un bon mélange des sons et des danses de toute l’Afrique : le balafoniste Aly Keita, la chanteuse Djatou Touré, une danseuse sudafricaine qui a crée son propre style de danse appelé AfroFusion, une groupe de femmes du Kenya qui faisaient de la danse, Loryzine - un groupe musical de la Réunion, le groupe sénégalais Takeifa, le groupe égyptien Desert Dreams et aussi le guinéen Bouba Diakité qui jouait de la djembé accompagné par son groupe Wolara avec des danseuses et une chanteuse qui animait la foule a danser malgré la pluie.

JPEG - 256.4 ko
JPEG - 210.1 ko
JPEG - 216 ko
JPEG - 211.2 ko

5 photos