Camayenne Sofa la saga continue

article mise à jour : 18 mai 2015
Tous dans la cinquantaine ou la soixantaine, les membres de l’orchestre Galaxie de la Capitale, le Camayenne Sofa, ont émerveillés samedi 9 mai dernier, comme ils l’ont promis , le public venu nombreux les voir, écouter, congratuler et les soutenir à l’occasion des 42 ans de leur formation qui a fait valser prés de 3 générations de mélomanes guinéens. Sur le podium du centre culturel franco-guinéen , Jean Baptiste Williams et son équipe, ont fait traverser au public les quarante ans de leur prestation scénique à travers un répertoire riche et varié, choisi à l’occasion à cause de l’élan de souvenir pour leurs 10 camarades tombés pendant leur parcours historique

Camayenne Sofa, comme le dit l’autre, c’est toute une histoire. Les membres fondateurs vivants appuyés par d’autres musiciens, aussi expérimentés et moulus dans le répertoire de l’orchestre que les premiers, ont envouté la jeune génération et mis en transe leurs fans qui se revoient dans leur jeunesse révolue, il y a une vingtaine ou une trentaine d’années. Papa Kouyaté, le fou du rythme, désormais aveugle, mais qui avec ses tumbas a brillé dans son intermède solitaire, Zézé Guilavogui, émacié, presque méconnaissable à cause de la maladie, ont été la particularité de cette formation qui a voulu faire comprendre au public que l’âge à peu de poids quand la volonté est manifeste..Acclamé par le public ,chaque membre de l’orchestre a tenu à jouer sa partition avec une volonté et une complicité digne d’éloge.

Les titres comme pierrot nanibali, Mabei Lavani, karamoko, Mariage, kini kini, Dalamoya, Femara, Ces enfants, Khanouya, M’borin, Toumé, Delphine, Silole, Gbamunyalé ont mis en haleine pendant plus de 2h les mélomanes sous l’œil ravisé du nouveau ministre de la Culture et du Patrimoine historique M.Amirou Conté qui a tenu a remettre un satisfecit à l’orchestre qui continue de se battre pour la promotion de la culture guinéenne.

Un autre moment pathétique et émouvant de cette soirée de souvenir a été la remise de satisfecit, par des personnalités présentes à la rencontre, aux membres des familles des artistes disparus pour un honneur posthume. Moments de larmes et de douleur pour ce beau monde ému qui suit avec intérêt . Aussi, un honneur particulier a été fait à Papa Kouyaté qui a tenu à remercier ses camarades de Sets et Camayenne, orchestre qu’il a aidé à créer en 1973 au moment où le ‘’Dragon de la musique africaine de Guinée’’ Aboubacar Demba Camara du Bembeya jazz national venait de disparaître à Dakar des suites d’un accident de circulation. ‘’De mon vivant, dit Papa kouyaté, on m’a fait cet honneur que Dieu aide mes amis qui ont pensé à moi. Cette phrase, dite dans un moment d’émotion, est indicative de la place réservée aux musiciens et autres artistes guinéens qui sont généralement laissés dans la dèche après leur moment de rentabilité.

Par ailleurs, la prestation de Camayenne Sofa au centre culturel franço–guinéen ouvre la voie à son installation à Palm Camayenne. Déjà avec la mobilisation des mélomanes qui ont manifesté leur soutien à leur groupe historique, Jeannot Williams promet que son équipe fera des surprises dans cet réceptif hôtelier pour le bonheur de ses fans sur lesquels les artistes comptent pour continuer leur saga.

En tous cas, les dés sont déjà jetés et l’orchestre s’inscrit dans une nouvelle vision car il sera au rendez-vous avant le début du mois de ramadan.

A signaler que depuis sa création en 1973, Camayenne Sofa a perdu 10 de ses membres qui sont :Pierre Koivogui, guitariste batteur le 26 juin 1986, Lamine Doumbouya ‘’Castro’’, chanteur –tumbiste le 8 juillet 1990, François Koivogui, guitariste ; 13 mars 1993, Mamadi kourouma’’Tabu Ley’’, batteur, 1er aout 1996, François beavogui, organiste, 11 novembre1997, Mohamed conté ‘’Pachéko’’, flûtiste, 4 janvier 1998, Boubacar Diané ‘’Malien’’ regisseur 24 aout 2000 ; Mamadi Cala Camara, chanteur, 1er Octobre 2000, kerfalla Condé ‘’kempes’’ régisseur 25 octobre 2007, Lamine Sylla’’London’’ 29 novembre2012. Paix à leur âme

1 photos