Changement climatique en Guinée : Le modèle AJDD

article mise à jour : 17 novembre 2015
L’association des journalistes pour le développement durable (AJDD) en abrégé et le collectif des jeunes ambassadeurs présents à Toulouse (France) lors du pacte mondial des jeunes sur le climat ont respectivement animé dans la soirée de ce lundi 16 novembre à l’Harmattan-Guinée une séance de restitution sur successivement la consultation nationale des médias pour la Cop 21 et les micro projets.

Mohamed Lamine Camara assistant d’édition à l’Harmattan-Guinée évoque en filigrane le sujet. La parole à Mohamed Barry, chargé de communication de l’AJDD. Il présente la synthèse et les résultats obtenus lors de la consultation nationale du 7 septembre dernier des médias sur le changement climatique.

Il importe de retenir au regard entre autres des résolutions obtenues : l’implication des hommes de médias pour lutter contre le réchauffement climatique à travers l’information, la sensibilisation et l’éducation. L’engagement des journalistes à produire des articles sur les effets du changement climatique, la création de rubriques environnementales dans les médias ainsi que le rôle des journalistes dans la problématique du développement durable dont le réchauffement climatique.

Le président Hassan Hilal Sylla de l’AJDD présente ensuite ceux qu’ils appellent ’’les ambassadeurs’’ du climat pour la présentation de leurs micro projets citoyens, éducatifs et interculturels œuvrant pour la durabilité climatique et sociale. Tour à tour, Kadiata Baldé, Kaïndé Cissi et Mariama Ciré Bah sélectionnées lors des 72 heures du livre dernier par l’AJDD, expliquent respectivement la collecte et la réutilisation des déchets, la mise en place de forêts communautaires et les jardins scolaires.
L’AJDD se fixe trois principes. La promotion de l’équité sociale et des échanges culturels entre les communautés et les peuples ainsi que la qualité de l’environnement.

La protection de l’environnement et les questions liées au climat doivent nous interpeller car il est plus que judicieux d’agir afin de prévenir les méfaits de la destruction de la biodiversité.
Ausmin