Conakry, Capitale Mondiale du livre en 2017 : la mobilisation ne fait que commencer

article mise à jour : 14 novembre 2015
Depuis quelques mois, Conakry a été désigné par l’Unesco, capitale mondiale du livre en 2017. C’est le résultat d’un travail collectif mené par les professionnels du livre, les autorités nationales et locales, les partenaires des salons du livre de Conakry… C’est aussi le résultat d’un travail acharné des éditions de L’Harmattan Guinée à travers notamment l’organisation des 72 heures du livre de Conakry et la participation de la Guinée à de multiples rendez-vous de promotion du livre et de la lecture et ce, depuis des années.

Conakry, Capitale Mondiale du livre reste un beau projet, une étape importante pour faire de la capitale guinéenne, la place forte du livre en Afrique. Réussir ce pari passe forcément par la mobilisation des acteurs, des partenaires techniques et financiers et des citoyens pour permettre à notre ville de recevoir le monde entier durant une année. Chacune des contributions sera essentielle pour l’atteinte des objectifs fixés. Réussir ce pari passe aussi par l’efficacité dans l’organisation qui est déjà opérationnelle avec la création et de multiples rencontres du comité dédié comprenant les acteurs et partenaires du livre en guinée. Ainsi, chaque 1er mercredi du mois, ce beau monde se réunit pour échanger sur ce qui passe au quotidien dans les préparatifs de cet évènement.

Sansy Kaba Diakité, Commissaire général à l’organisation ne rate pas une occasion de présenter ce projet, de parler de ses enjeux pour la promotion de la lecture. Ainsi, des diplomates, des acteurs culturels, des opérateurs économiques, des responsables de collectivités … sont rencontrés pour voir concrètement comment chacun pourrait s’investir pour que le succès soit au rendez-vous. Le projet a par exemple été présenté le 23 octobre à l’Unesco en présence de l’ambassadeur de la Guinée, des diplomates, de guinéens et amis de la guinée. Cela s’est fait aussi à Turin, le 2 Octobre à l’occasion de l’exposition Universelle. Il s’agit d’actions essentielles pour mobiliser autour de cet évènement unique pour la Guinée. Il est possible de faire de cet évènement une vraie occasion pour la promotion du livre et de lecture en Guinée, pour ouvrir la ville de Conakry vers de nouveaux horizons de développement, et pour les acteurs de la chaîne du livre ; une occasion unique de rechercher des solutions à leurs multiples problèmes. Pour cela, chacun doit se sentir concerné, mobilisé pour que la ville de Conakry et au-delà, la Guinée puisse saisir toutes les opportunités qui se présenteront à elle pour faire du livre un véritable outil pour l’émancipation des peuples. Déjà, le 27 novembre à 17h30, à l’occasion d’un grand cocktail, le projet sera présenté officiellement à Conakry aux autorités nationales et locales, aux diplomates, aux Hommes de culture et média, aux citoyens dans les locaux du gouvernorat de Conakry.

Boubacar Sidighi Diallo, membre du Comité d’Organisation