Conakry, Capitale mondiale du livre 2017 : Du rêve à la réalité

article mise à jour : 21 juillet 2015
Présenté officiellement à l’occasion des 72 heures du livre de cette année au CCFG par le directeur des éditions Harmattan-Guinée Sansy Kaba Diakité, le projet ’’Conakry, capitale mondiale du livre 2017’’ est une initiative devenue réalité.

La nouvelle est tombée dans la soirée du lundi 20 juillet. Avec cet acquis, la volonté de la jeunesse guinéenne qui entend s’ouvrir au monde, s’affirme de belle manière.

Conakry sera du 23 avril 2017 au 22 avril 2018, la capitale mondiale du livre. Bien plus qu’une belle prouesse.

La candidature guinéenne de ’’Conakry, capitale mondiale du livre 2017’’ de l’UNESCO est le résultat de plusieurs années de travail en faveurs de la promotion de la lecture, du développement des bibliothèques et bien entendu de l’accès inconditionnel aux livres pour tous mais aussi et surtout, de la volonté des acteurs de la filière du livre, de hisser Conakry parmi les places importantes du livre sur le continent.

Cette belle aubaine permettra de faire de la ville de Conakry et de la Guinée une vitrine du livre à l’internationale, une mobilisation tous azimuts autour du livre tout en consolidant ainsi la culture du livre particulièrement dans les établissements scolaires.

’’Conakry, capitale mondiale du livre 2017’’ c’est aussi l’amélioration des infrastructures et l’appui à l’industrie du livre, la promotion nationale et internationale de celui-ci, le militantisme en faveurs de l’alphabétisation, des ateliers et diverses autres activités autour du livre et de la lecture.

Le travail collectif et participatif du comité de personnes ressources sur des thèmes à la fois classiques et originaux tels la jeunesse ou la mobilité est à saluer.

La désignation de Conakry comme capitale mondiale du livre 2017 connaîtra véritablement des retombées positives et autres avantages pour le pays. Reste à la jeunesse guinéenne surtout de savoir tirer profit et montrer au monde le réservoir culturel et intellectuel dont elle jouit.

Pour rappel, la dénomination de ’’Capitale mondiale du livre’’ qu’octroie l’UNESCO à une ville ou une municipalité candidate et qui tient compte de la qualité de son programme de promotion du livre et de la lecture a été mis en place en 2001.

Ausmin