Dabola, une ville à visiter...

article mise à jour : 9 mai 2013
Au départ, l’actuel Dabola s’appelait Boundialaya (Chez Boundiala) à cause de son occupation par le vieux Boudiala.

Quelques temps après, deux (2) frères chasseurs célèbres du nom de DABO fondèrent au sud de Boundialay un petit hameau dans l’actuel quartier DABOLAKORO à côté du fleuve TINKISSO.

Le mot Dabola est donc tiré de l’étymologie Maninka « DABO-LA »qui signifie le lieu des DABO, un nom de famille mandingue. Selon le témoignage de certains sages.

Le fondateur du hameau « DABOLA » fut donc un des mandingues du nom de Guirima DABO qui pratiquait la chasse et l’agriculture saisonnière. Ce dernier, s’étant installé dans ce hameau pour ses activités le surnomma DABOLA qui signifie chez DABO.

A cette même période, les Dialonké de Toumania et de Konso y pratiquaient également de la riziculture.

La localité de Kambaya fut fondée par les FOFANA. (Kambaya signifie en Dialonké venez et unissons-nous.).

Autres fois Boundialaya, Dabola était dans sa partie nord-ouest une grande marre qui, jusqu’ici est appelé DALABAYA (lieu des grandes marres). Cette partie fut une zone de prédilection par excellence des gibiers. De nos jours cette partie abrite les citoyens des quartiers Heremakono et Foundeng.