Décoration des 23 femmes : Réactions à chaud de quelques invités

article mise à jour : 1er avril 2013
Le 30 mars dernier, vingt-trois femmes qui se sont démarquées au sein de la communauté, leurs entreprises et secteurs d’activités, ont été décorées par le Collectif des Ong pour la Promotion de l’Excellence Cope-Guinee. Ces femmes ont été choisies après un sondage fait par le Cabinet Opinion 21.

De ce bassin, des femmes leaders ont été décorées à titre posthume, il s’agit notamment de Hadja Oumoul Kiramy Bah, patronne de OKB Agency et Mme Aissatou Boiro, Directrice nationale du Trésor.

Réactions à chaud de quelques invités juste après la cérémonie….

Mme Kaba Rougui Barry, Ministre délégué aux guinéens de l'étranger Mme Kaba Rougui Barry, Ministre délégué aux guinéens de l’étranger

’Je suis plus qu’honorée. Cette distinction, je la dédie à ma mère Aissata Sylla. Car c’est grâce à cette femme que je suis ce que je suis aujourd’hui. Cette femme a quitté ce monde à l’âge de 41 ans en laissant derrière elle dix enfants. Je voudrais encourager toutes les femmes à se battre pour obtenir ce qu’elles cherchent. Elles doivent se battre pour la liberté, la paix dans notre nation. Depuis 23 ans j’attends d’être décorée. C’est en 1990 que j’ai été élue première femme maire d’une commune en Guinée.’’

Mlle Kadija Barry, fille ainée de Hadja Oumoul Kiramy Bah Mlle Kadija Barry, fille ainée de Hadja Oumoul Kiramy Bah, Femme de l’année 2011

’Je tiens à remercier de tout mon cœur, le Cope-Guinée, qui à l’occasion de la fête internationale de la femme a élevé ma maman au rang des leaders d’exception. Ma petite sœur et moi promettons de poursuivre le combat que menait notre mère pour le bien de tous les Guinéens. Maman avait dédié son trophée à la paix dans notre pays. Nous dédions cette nouvelle consécration à la concorde nationale pour que le peuple de Guinée continue de vivre dans la paix. Ensemble, nous devons œuvrer pour le développement socio-économique de la Guinée.’’

Mlle Boiro, fille de Aissatou Boiro Mlle Boiro, fille de Aissatou Boiro

’C’est avec une très grande émotion et fierté que nous avons participé à cet évènement de dérogation de cette élite de 23 femmes dont notre chère mère est l’une des récipiendaires d’une distinction. Sa mort a créé un vide difficile à combler au sein de notre famille. Nous remercions le Cope-Guinée pour ce noble geste. Nous voulons faire le deuil de notre mère. Combien de fois nos peines seraient atténuées ; si nous avions obtenu des réponses aux questions qui nous hantent depuis son assassinat au cours de ce triste vendredi du 9 novembre 2012. Savoir les raisons et les vrais commanditaires de cet acte ignoble.’’

Dr Pogba Gbanassé, et Hadja Mariama Dubreka Camara Dr Pogba Gbanassé, époux de Hadja Mariama Dubreka Camara

’L’émotion est grande pour exprimer la profondeur de mes sentiments. Derrière tout grand homme, il y a une grande femme, disait un adage. C’est l’occasion de remercier les organisateurs pour le grand honneur qu’ils ont bien accordé à mon épouse. Ce sont toutes les femmes de Guinée qui ont été décorées par le Cope-Guinée. ’’.

Mme Mariama Camara, femme d’affaires

’L’initiative du Cope-Guinée est à saluer. Même si l’on ne peut pas s’entendre pour dire que ces femmes decorées sont les meilleures en Guinée, on pourrait tout de même avancer qu’elles sont, sans doute, les meilleures dans leurs domaines.’’