Dédicace : débats sur le livre du mois

Publié par : Amara Nabé •  article mise à jour : 5 juin 2017
Dédicace : débats sur le livre du mois

Dédicace : débats sur le livre du mois
Un livre par mois pour présenter le meilleur et la variété que la littérature guinéenne offre tout au long de l’année de Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017.

Objectifs
Les discussions sur les livres du mois ont pour objectifs de :
 inspirer le débat autour des livres pour le bénéfice général de la population ;
 promouvoir l’écriture, la lecture, les auteurs et les livres ; 
 vendre les livres.

Monitoring
Le livre du mois de mai 2017, « Pour une vérité indemnisation des victimes : la sauvegarde de la dignité humaine » de Amadou Tidiane Kaba a été présenté le vendredi 26 mai à l’Hôtel Palm Camayenne. La séance a été présidée par Mohammed Lamine Camara de l’Harmattan Guinée. En présence de Sansy Kaba Diakité commissaire général de Conakry, Capitale Mondiale du Livre.

L’auteur Amadou Tidiane Kaba a piloté un comité sur l’indemnisation pour faire l’état des lieux des prisons depuis l’Indépendence de la Guinée, motivé par l’actuel ministre de la justice. Selon l’auteur, il n’a jamais obtenu la réparation des victimes ni l’indemnisation.

La sanction est la justification de la loi. Il est évident de recenser tous les victimes pour l’indemnisation. J’ai été en charge de catégoriser les types des victimes : politique, accident… dit l’auteur.
Peut-on introduire la justice transitionnelle en Guinée ? Livre catégorise les types du troubles que le pays a connu, politiques et sociaux. Seul l’Etat est responsable de tous cela.

Pourquoi l’auteur a pensé aux victimes ? C’est impossible d’indemniser sans catégoriser. Y a pas de justice, c’est pour cela les gens se rends la justice eu même. C’est le dysfonctionnement du système de la justice qui cause le trouble en Guinée.

Amara Nabe
Guinée Culture