Devoir de mémoire : Boubacar Diallo Telli, l’une des Grandes Figures de la Guinée

article mise à jour : 12 juin 2013
Boubacar Diallo Telli fut le premier secrétaire général de l’organisation de l’union Africaine devenu Union Africaine aujourd’hui.

Il mourut tragiquement des suites d’une "diète noire" dans un des sinistres camp créé par Ahmed Sékou Touré.

Diallo Telli est né en 1925 à Porédaka en Guinée et il passe son baccalauréat de 1946 à 1947 à Dakar. Il choisit la section Magistrature lors de ses études à l’école Nationale de la France d’Outre-mer dans la quelle il s’avérera être un élève brillant.

Après le fameux" Referendum du 28 septembre 1958" au cours du quel la Guinée dira "NON" à De gaule, accèdent ainsi à l’’indépendance, Diallo Telly va se mettre au service de son pays malgré le grand amour qu’il avait pour la France.

De 1958 à 1964 la carrière de Diallo Telli se déroulera aux États-Unis où il sera ambassadeur de Guinée d’Avril 1959 à Juin 1961.

Comme à son habitude lorsqu’il souhaitait se séparer d’opposants ou d’une personnalité gênantes Sekou Touré n’a pas hésité à monter de toutes pièces un "Complot Peul" totalement inventé dont les protagonistes étaient tous Peuls, mouvement imaginaire qui aurait mis Diallo Telli à la tète du pays.

Il décède après plusieurs jours de tortures, un 1er mars 1977 au matin.
C’est à cette date que sa résistance a pris fin et que la vie de Boubacar Diallo Telli finit dans cette sinistre cellule 52 du Camp Boiro.

pour plus d’informations sur Diallo Telli, cliquez sur ce lien http://www.grioo.com/info648.html