Distinction : Manu Dibango fait Commandeur de l’Ordre national

article mise à jour : 23 janvier 2016
Le saxophoniste Emmanuel Dibango alias Manu Dibango, a été fait Commandeur de l’Ordre National par la Grande Chancelière. C’était le vendredi 22 janvier 2016 au siège de la Grande Chancellerie à Cocody.

Henriette Dagri Diabaté, Grande Chancelière de l’Ordre National Ivoirien a salué l’inventeur du "Soul Makossa", Manu Dibango, l’un des directeurs qui a porté sur les fonts baptismaux l’orchestre de la RTI.
Pour elle, « c’est l’occasion solennelle pour exprimer la reconnaissance de l’Etat de Côte d’Ivoire à l’artiste et le remercier pour son travail d’arrangeur auprès de Louga François, d’Ernesto Djédjé. Ainsi que pour l’encadrement qu’il a assuré à la génération des jeunes des années 1970, dont Jeanne Agnimel, Virginie Gaudji ou encore Aïcha Koné ».
Henriette Dagri Diabaté, sur sa lancée a rappelé le combat de l’artiste pour la promotion de la culture africaine. « De Douala à Marseille, de Marseille à Paris, de Paris à Bruxelles, de Bruxelles à Kinshasa, puis Yaoundé, Abidjan et j’en passe… Manu Dibango a illustré et diffusé l’image d’une Afrique qui crée, et qui inspire l’ensemble de l’humanité.

Apr-news