En colère contre l’industrie musicale française, Takana zion annule sa tournée en France et au Canada

article mise à jour : 8 juillet 2013
Un coup de tonnerre dirait l’autre. Takana zion en tournée en occident c’est fini pour l’instant. Le reggaeman Guinéen Takana Zion défraye une nouvelle fois la chronique dans la cité. Quelques jours après son expulsion de son studio ‘’Kalamacina, Takana a décidé d’annuler tous ses concerts en France et au Canada.

Sur sa page facebook suivie par plus de 25 000 Fans, l’artiste a annoncé l’annulation de ses concerts prévus en France et au Canada. La cause ? ‘’ Des raisons qui ne concernent que moi’’ indique Takana Zion.

Par la même occasion, le meilleur reggaeman africain 2012 de la 8ème édition des ‘’Victoires du Reggae’’ en a profité pour envoyer une pique à l’industrie française du reggae qu’il n’hésite pas à qualifier de Babylonienne. Aux yeux de l’artiste Guinéen, cette industrie est composée d’une ‘’bande de malfaiteurs culturels qui continuent à détruire l’’energie du peuple noir’’.

Très à cheval sur son image, Takana Zion n’entend pas joué dans une nation européenne avec un cachet inferieur à 20 000 Euros. ‘’Je fais partie des résistants africains à l’impérialisme. Avec le verbe, je fais ce que Samory Touré faisait avec l épée’’ a-t-il publié sur sa Fan page. Et de renchérir : ‘’Que la France le veuille ou non je suis le meilleur reggaeman de cette époque et je le prouverai’’.

‘’Faites attention, car le lion noir arrive pour conquérir la terre avec le verbe’’ previent le Reggaeman. ‘’Vous êtes minables et misérables en France et très limités dans la créativité. Pendant plus de trente ans vous n’avez trouvé que Tiken Jah et Alpha Blondy, nègres vendus pour égarer le peuple de dieu’’ marmonne Takana Zion.

Cette publication n’a pas laissé les internautes indifférents sur les réseaux sociaux. ‘’Takana, tu vas couler comme si de rien n’était. T’as pris la grosse tête très tôt. Petit, saches que le tigre ne clame pas sa turpitude’’ écrit Karim Coulibaly sur la page de l’artiste. Pour cet internaute, ‘’un vrai reggaeman c’est d’abord un homme humble, courtois et respectueux’’.

Pour Asher Freeman, ‘’le reggae c’est avant tout un message de rébellion’’. Ses propos viennent corroborer avec ceux de Takana. ‘’L’industrie musicale française est gangrenée et nivelée par le bas. Le reggae y est banni depuis toujours sur les grandes tv et radio’’ tonne Asher Freeman.

Pour l’heure aucune information n’a filtré coté des promoteurs français sur les motifs de la décision de Takana. En attendant, l’artiste Guinéen continue de faire couler de l’encre et de la salive comme il sait toujours le faire.