FEMUTRAC 2013 : Cinq nouveaux pays annoncés.

article mise à jour : 3 janvier 2013
Prévu dans trois mois du côté de Faranah comme les précédentes éditions, le FEMUTRAC 2013 se prépare activement. Le comité d’organisation est déjà à pied-d’ œuvre pour mobiliser sponsors et partenaires en vue de conférer à cet événement tout le succès attendu.

Le festival des musiques traditionnelles, initié et chapeauté de mains de maîtres par notre consœur de la RTG, Fatoumata Doubaya Camara commence à acquérir ses lettres de noblesse et est même en passe de devenir un rendez-vous incontournable.

Rien que par sa régularité et son calendrier, le FEMUTRAC mérite de nos jours le respect de nombre d’acteurs culturels. Pour maintenir la flamme de ce dynamisme, son comité d’organisation s’active déjà sur le terrain. Il veut battre le rappel des partenaires et sponsors en vue d’un succès éclatant et retentissant comme ce ne fût pas lors des précédentes éditions. C’est vrai que le comité veut faire un peu plus chaque année au fil des éditions.

C’est pourquoi, à en croire la présidente du FEMUTRAC, Hadja Doubaya Camara que nous avons rencontrée ce jeudi, cinq nouveaux pays participeront pour la première à l’événement. Il s’agit entre autres du Congo-Brazzaville, de la Gambie, et de la Guinée-Bissau. Ces pays s’ajouteront à ceux qui y participent depuis son lancement, parmi eux, le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la RDC pour ne citer que ceux-là.

Faranah accueillera donc du beau monde cette année encore au mois de mars avec onze délégations étrangères attendues sans compter celle de la guinée. Sans oublier la cinquantaine de journalistes, photographes et cadreurs qui feront le déplacement pour fixer les moments magiques du festival pour la postérité.

Rendez-vous donc à Faranah en mars prochain pour le FEMUTRAC 2013.