FESPACO 2013 : 101 films sélectionnés pour compétir dont 9 films burkinabè

article mise à jour : 17 janvier 2013

Agenda

23 fév

23éme édition du FESPACO à Ouagadougou.

Du 23 février 2013 10:00 au 2 mars 2013 18:00

Du 23 février au 02 mars 2013 se déroulera dans la capitale du Burkina Faso la 23e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), avec une centaine de films en compétition pour le palmarès officiel. A moins de deux mois de l’évènement, les organisateurs s’activent notamment sur le front de la communication.

Les yeux sont tournés vers la 23e édition du Fespaco, évènement majeurs du 7e art qui se déroulera à Ouagadougou du 23 février au 02 mars prochain sur le thème « Cinéma africain et politiques publiques en Afrique ». Comme à chaque deux ans les réalisateurs et acteurs du cinéma et de la télévision convergeront dans la capitale du cinéma africain et en prélude, les organisateurs sont déjà en pleine campagne médiatique qui a commencé dans la capitale du Gabon, invité d’honneur de cette édition.

Pour cette édition, ce sont 101 films, de styles et de contenus diversifiés, qui sont en compétition pour le palmarès officiel. La centaine de films, provenant de 35 pays africains et occidentaux, a été sélectionnée parmi 755 films inscrits, , repartis en sept catégories. La catégorie long métrage enregistre 19 films en compétition pour le prestigieux prix de l’Étalon d’or de Yennenga, composé d’un trophée et de la somme de dix millions de francs CFA.

Sur 109 œuvres inscrites pour le Burkina Faso, pays organisateur, neuf seulement sont enregistrées pour la compétition dont celle de la réalisatrice Apolline Traoré, « Moi Zaphira », seul long métrage de la sélection.

Depuis la 15e édition en 1997, après Buud yam de Gaston Gaboré, aucun film burkinabè n’avait encore remporté le grand prix du festival. En 2011, l’Étalon d’Or de Yennenga, décerné lors de la 22e et dernière édition tenue du 26 février au 5 mars 2011, a été remporté par le marocain Mohamed Mouftakir avec son film « Pégase ».

Source : Burkina24