Fespaco 2013 : Abraham Fofana rafle le Prix de l’Espoir et Le Prix Initiative Pauvreté-Environnement

article mise à jour : 4 mars 2013
Les rideaux sont tombés sur la 23e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision, le Fespaco. Ils étaient au total deux guinéens à représenter notre pays à ce grand rendez-vous du cinéma africain. Il s’agit de Cheick Abdoulaye Camara qui était en lice dans la catégorie Court-métrage et Abraham Fofana, qui représentait la Guinée dans la catégorie Documentaire.

Justement c’est ce dernier qui s’est vu décerner le Prix de l’Espoir et Le Prix Initiative Pauvreté-Environnement SP/CONED (IPE/Burkina) d’une valeur de 3 millions de FCFA (4580 €) pour son documentaire ‘’Le bois de la survie.’’

C’était le 1er mars dernier, sous la chaleur d’une tente installée à l’Espace aéré de la BCEAO de Ouagadougou, lors de la remise des prix spéciaux du Fespaco 2013.

Il faut signaler que cette remise était d’une importance puisque le nombre de donateurs a augmenté de 2011 à 2012 et que la somme des prix attribués équivalait à 100 millions de FCFA.


Palmarès prix spéciaux du Fespaco 2013

- Le prix Talent Emergent 2013 d’un montant de 3500€ (2 295 500 FCFA), décerné au court-métrage La main gauche de Fadil Chouika du Maroc

- Le Prix de l’Espoir et Le Prix Initiative Pauvreté-Environnement SP/CONED (3 millions de FCFA/4580€) décerné au documentaire Le bois de la survie d’Abraham Fofana (Guinée).

- Le prix Sembène Ousmane (2 millions FCFA/3053€), attribué au long-métrage malien Toiles d’araignée d’Ibrahima Touré.

- Le prix de l’intégration UEMOA TV-Vidéo (3 millions de FCFA/4580€) a récompensé le documentaire Cette couleur qui nous dérange de Kadiatou Pouye (Sénégal).

- Le prix ACP-Cultures+ (2 millions de FCFA (3053€) attribué au documentaire The Cut de Beryl Magoko (Kenya).

- Le Prix René Monory de la meilleure école de cinéma a été attribué à Nuit de noces de Massino Bossou de l’Ecole Supérieur des Arts Visuels (ESAV) de Marrakech (Maroc).

- Le prix SIGNIS de l’association catholique mondiale pour la communication (2 millions de FCFA/3053€) a été remis au documentaire Ils sont fous on s’en fout de Seydou Coulibaly (Côte d’Ivoire).

- Le prix spécial du Ministère des Droits Humains et de la Promotion Civique (MDHPC - 2 millions de FCFA/3053€) du Burkina Faso a été remis à Ayeman Aymar Esse (Bénin) pour son court-métrage produit par l’ISMA, Rencontre virtuelle.

- Le prix Femmes pour l’Afrique a été remis à la réalisatrice tunisienne Nadia El Fani pour son documentaire Même pas mal.

- Le prix du Conseil supérieur de la communication (CSC-2 millions de FCFA/3053€) a été offert au réalisateur burkinabè Boubakar Diallo pour son long-métrage Congé de mariage.

- Le prix de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (2millions FCFA/3053€) et le prix Maison de l’Afrique Mandingo (2 millions FCFA/ 3053€) a été remis à Nantenaina Rakotondravino pour son documentaire Le prix de l’effort (Madagascar).

- Le prix Dan Faso (23000 DKK/2990€) a été attribué au seul film d’animation de la sélection 2013 : Ini Hono izi ravo de Sitraka Randriamahaly (Madagascar).

- Le prix Nescafé du jeune espoir (2 millions FCFA/3053€) a été remis à Une couleur de vie d’Hurel Régis Beninga (Centrafrique).

- Le prix de la chance de la Loterie nationale du Burkina (LONAB - 2 millions de FCFA/3053€) est revenu au camerounais Thierry Roland Ntamak avec Sur la route d’un ange.

- Le prix Graine de Baobab, Alliance Francophone (2 millions de FCFA/3053€) est attribué à Zamana de Zalissa Badaud-Zoungrana du Burkina Faso.

Enfin, le Prix de la critique de cinéma africaine Paulin Soumanou Vieyra - RFI d’une valeur de (2 millions de FCFA/3053€) a été attribué à One man’s show de Newton Aduaka (Nigéria).