Festival International de la mode africaine : Des craintes d’une attaque jihadiste occasionnent le report sine die de l’événement

article mise à jour : 27 novembre 2015
Initialement prévu du 25 au 29 novembre à Niamey ( Niger) sous le thème ’’éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de paix’’, la 10ème édition du Festival international de la mode en Afrique (Fima) a été reportée mardi sine die par craintes d’une attaque jihadiste dans la capitale nigérienne.

Le gouvernement du Niger en raison de ce qui se passe à Diffa (région du sud-est du pays) et par compassion pour les événements douloureux survenus au Mali, au Cameroun, au Tchad et en France, trouve bon explique l’organisateur Alphadi de son vrai nom Seidnaly Sidhamed, de reporter sine die l’événement.

L’édition dix de ce festival biennal crée en 1998 pourtant dédiée à la paix, propose des regards croisés entre créateurs d’horizons divers notamment africains et occidentaux.
Près d’un millier de festivaliers, parmi lesquels des créateurs de mode et mannequins d’une quarantaine de pays étaient attendus. Des rencontres entre vendeurs et acheteurs de haute couture, sculpture, peinture et bijouterie africaines devaient être organisées en marge du Festival.

Ausmin