Fête de Maouloud : Une célébration diversement interprétée !

article mise à jour : 14 janvier 2014
La communauté musulmane en général et celle de la Guinée en particulier célèbre la fête de Maouloud dans la nuit du lundi 13 janvier 2014. Cette fête est une occasion pour les fidèles musulmans de commémorer la naissance du prophète Mahomed (PSL) à travers les prières. Si elle est vue de bon coté chez les uns, d’autres la considère comme une fête interdite.
JPEG - 116.2 ko

Depuis belle lurette, Maouloud fait l’objet de débats entre les fidèles musulmans. Cette fête marquant l’anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (psl) est qualifiée comme d ‘’innovation’’ par une catégorie de musulmans qui estime qu’elle devrait être bannie. Par contre, d’autres soutiennent que célébrer la date d’anniversaire du prophète est un acte qui est aimé par Dieu car, arguent-ils, elle consiste à implorer Dieu à travers des prières et raconter la vie de son messager, Mohammed. Ces deux camps créent des polémiques dans le monde musulman.

’’Cette fête est une manière d’aimer le prophète (psl) et de passer ses messages à travers des veillées de prière et de serment dans les mosquées’’, a déclaré l’mam Barry qui dit ne pas trouver d’inconvénients dans cette célébration.

Le camp adverse soutient que l’amour du prophete (psl) c’est aussi de s’éloigner des innovations. Elhadj Ousmane Sow affirme qu’un bon musulman n’a pas le droit de célébrer la date d’anniversaire du prophète car, dit-il, cela ne figure pas dans le Saint Coran. Pour lui, tout ce qui n’existe pas dans ce Coran n’a pas le droit d’être pratiqué par les musulmans. Et de révéler que le prophète n’a jamais célébré cette fête au cours de son vivant. Pure invention des nouvelles générations en perdition, précise-t-il.

De ces groupes se dégagent un troisième qui commémore la date de naissance du Prophète juste pour imiter les Chrétiens. Une occasion, nous confie-t-on, pour certains imams pour se remplir les Poches. ’’Le jour de Maouloud, des généreux offrent des biens aux différents imams en vue d’avoir une bénédiction de la part de Dieu", marmonne un interlocuteur.

1 photos