Fodé Baro annonce les couleurs de l’album ‘’Rien que la vérité’’

article mise à jour : 22 août 2013
En prélude à la sortie officielle de l’album ‘’Rien que la vérité’’ de l’artiste Fodé Baro ce vendredi 23 août 2013, les responsables de la structure Tabaro Production, ont animé une conférence de presse ce jeudi dans un réceptif hôtelier de la place pour annoncer les couleurs de cet album.


L’honneur est revenu au directeur de Tabaro de présenter la structure qui a produit cet album. ‘’Tabaro Production est un jeune label de production et de management d’artistes créé par Fodé Baro’’ a-t-il dit. A sa première manifestation culturelle, M. Soumahoro a rassuré que sa structure produira des artistes en Guinée et à l’étranger. ‘’Vu le portefeuille relationnel dans le monde de la culture, Fodé Baro à travers ce label compte accompagner des artistes pour la promotion de la musique Guinéenne’’.

Décontracté, avec sa voix grave, Fodé Baro dit réserver de nombreuses surprises au grand public qui effectuera le déplacement pour vivre ce concert.

Parlant du titre de l’album ‘’Rien que la vérité’’, Fodé Baro estime que la Guinée a besoin de tous ses fils pour se construire. Selon lui, le peuple de Guinée souffre. ‘’Même les nouveau-nés, s’ils savaient parler auraient préféré naître ailleurs’’, martèle-t-il.

Dans cet album aux sonorités variées, Fodé Baro dénonce les maux dont souffre son pays natal, la Guinée pour, dit-il, soutenir ses compatriotes. ‘’Je fustige les maux qui gangrènent notre pays, notamment la corruption, la souffrance des femmes au quotidien (…)’’. En véritable mélodiste, l’artiste invite le peuple de Guinée à prôner la paix et l’unité nationale.

A en croire l’agitateur de la Sig Madina, ‘’Quand ça ne va pas dans un pays, il revient au citoyen de dénoncer les tares et d’apporter des solutions. Le problème Guinéen devient très sérieux. Donc je joue mon rôle d’artiste comme Youssou N’Dour le fait au Sénégal, Salif Keita au Mali, Tiken Jah Fakoly en Côte d’Ivoire’’ explique-t-il. Et de préciser plus loin : ‘’Ce concert n’a pas été organisé pour apprendre à quelqu’un ce qu’il doit faire. Notre classe politique est constituée de grands hommes, d’intellectuels et cadres, des hommes qui ont servi ce pays et qui ont laissé des traces.’’

Sur les rumeurs dans la cité qui font état de son éventuelle appartenance à une formation politique, l’artiste Fodé Baro répond : ‘’La Guinée a toujours été un pays de rumeurs. Cela ne nous empêche pas d’avancer. J’ai la force tranquille et je me bats pour le peuple tout entier et non pas pour un parti politique’’ a-t-il fait savoir.

L’ancien élève de l’école de musique de Bastille dans le 12ème arrondissement de Paris, Fodé Baro qui se réclame de l’école d’une musique en fonction de l’évolution du temps, reste incontestablement, selon des professionnels de la musique, l’un des plus grands messiers de la musique africaine.

‘’Rien que la vérité’’ est à coût sûr comme l’un des albums de l’année qui confirmera la maturité professionnelle musicale de l’artiste Fodé Baro.

‘’C’est une véritable consécration de ma carrière musicale d’où la nécessité pour les mélomanes à venir massivement pour être dans le bain du spectacle’’, a conclu Baro.