Hadja Oumou Bérété auteure guinénne : J’ai écrit La lumière divine c’est pour faire comprendre les femmes et les enfants de leurs droits et devoir que le Saint Coran leur a gratifié

article mise à jour : 1er mai 2015
Hadja oumou Bérété est un pur produit de l’école supérieure de l’administration de l’université de Conakry . Depuis sa sortie de l’universitém la fille de feu Framoi Bérété et de feue Hadja Ngama Aminata Cissé de Siguiri, a occupé successivement plus de 2 decénnies, les postes dans l’administration guinéenne notamment au Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat comme directrice générale d’entreprise, inspectrice générale et directrice nationale du commerce et de la concurrence. Cumulativement cette mère de 5 enfants dont 3 garçons a été aussi une syndicaliste active qui a fait ses preuves à la Confédération nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) où elle a été secrétaire exécutive chargée de la formation, de l’éducation ouvrière et de la recherche. Elle a participé à de nombreuses conférences nationales et internationales au cours des quelles cette battante a défendu les femmes. Son penchant pour la spiritualité et maîtrisant le Coran Hadja oumou Bérété s’est intéressée aux problèmes que vivent les femmes dans leur quotidien. C’est cet intérêt qui l’ a amené à cerner avec outrecuidance la dimension de la femme et de l’enfant dans son œuvre portant sur le Saint Coran intitulée ’’ La lumière divine’’. Votre reporter l’a rencontrée pour vous à l’occasion de la 7ème édition des 72h du livre organisé par l’Harmattan Guinée.

Hadja Oumou Bérété écrivaine guinéenne est l’auteure du livre Le Saint Coran : La lumière divine
.
Guinée culture : C’est rare de voir une femme qui s’investit dans l’écriture islamique. Qu’est ce qui a vous motivé ?

Hadja Oumou Bérété  : . Je ne peux vous répondre sans rendre hommage à mes parents et à mon mari qui m’ont bien orienté dans la religion musulmane. En fait, dans mon parcours professionnel et syndical, , je me suis beaucoup intéressée à la situation de la femme. J’ai participé à beaucoup de réunions internationales sur les femmes et j’ai pris part à la rédaction de programmes genre et développement. j’ai eu aussi à développer des thèmes sur la convention de l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’endroit des femmes . Forte de toutes ces expériences et lisant couramment le Saint Coran, je me suis rendue compte que Dieu a gratifié la femme dans le livre saint d’une sourate, la sourate 4. Dans cette sourate, Dieu a mis en exergue les droits et les devoirs que la femme doit assumer au cours de son pèlerinage terrestre . Pendant la période préislamique, la femme n’était considérée que comme un simple objet de plaisir ou une esclave taillable et corvéable à merci. Aucune considération pour elle. En faisant le parallèle entre la situation que les femmes vivaient pendant la période préislamique et celle qu’elles vivent de nos jours, je me suis dit que je pourrai m’intéresser à l’étude du Saint Coran non seulement pour les enfants , mais aussi pour les femmes. En fait, la sourate 4 a été révélée après la bataille de Houd, bataille au cours de laquelle les musulmans ont eu beaucoup de pertes en vie humaine surtout les pères de famille .Il y a eu beaucoup d’orphelins et de veuves. Ainsi, Dieu le tout puissant, a révélé la sourate 4 pour baliser la situation des femmes et des enfants..Dans cette sourate, on parle d’abord de la peur de Dieu . Les femmes, les enfants ont leurs droits dans le mariage, dans le ménage, dans la succession, dans la vie sociale et professionnelle, dans la vie politique. Tout est défini dans le coran.
Quand j’ai compris cette vérité j’ai pensé à la situation actuelle des femmes et des enfants aujourd’hui à travers le monde. Je me suis dis qu’il faut faire quelque chose qui puisse les aider à comprendre leurs problèmes en vue d’apporter un changement dans leur situation, parce qu’ils demeurent être les deux couches vulnérables .

Quels messages adressez-vous aux autres femmes ?

Mon message à l’adresse de mes consœurs, je dirai seulement que Dieu nous a tout donné et nous a permis de bien vivre ici bas en nous envoyant des prophètes munis de livres saints. Il y a eu 124 000 prophètes d’après la tradition pour orienter les hommes vers la voie divine et 104 livres saints parmi lesquels nous avons les feuillets du Prophète Abraham, les Jabbour du prophète David, la Thora du prophète Moise, l’Evangile du prophète Jésus et le Saint Coran du Prophète Mohamed ( paix et salut soit sur eux) . Le saint Coran dont nous parlons aujourd’hui a été révélé au prophète Mohamed ( paix et salut soit sur lui) pour corriger les erreurs et les falsifications qui ont été faites sur les documents antérieurs.. Il a été révélé en Arabie mais son contenu est adressé à l’humanité. En ces temps qui courent , celui qui se réfère au contenu du Coran et à la sunna du Prophète qui est l’application rigoureuses des principes du livre saint, ne risque pas de tuer, de faire du mal à son prochain. Parce que tout simplement il redoute de se retrouver dans la vie futur dans l’enfer. Par rapport à notre situation, je recommande le saint coran à tout le monde ; qu’on soit musulman ou non . Ce livre Saint, retrace et retracera tout ce qui est passé depuis l’aube de l’humanité jusqu’à la fin des temps. Chaque fois qu’on ouvre le Coran et le lit, on a une nouvelle inspiration, car en le lisant correctement et avec intérêt on va se connaître, connaître Dieu, savoir se comporter en vers son prochain , l’humanité tout entière et envers le Tout puissant.. Le Coran annonce mêmes les épreuves scientifiques comme la création de l’univers, de l’humanité. Bien qu’il soit un livre de référence, il demeure être un livre d’actualité. Il a été mobilisé par des millions de personnes. Le mémoriser et appliquer ses principes, on aura le bien être ici et dans l’au-delà.

Hadja, il y a un paradoxe, les islamiques semblent connaitre les principes du Coran, mais il font de pires choses aujourd’hui à l’humanité. Quelle appréciation faite vous de cette situation ?

Moi je me dis que les islamistes passent à côté de la religion musulmane . L’islam est impersonnel. Il nous aide à être nous même . il nous apprend que Dieu est au dessus de tous les êtres et Dieu a prôné la paix, la solidarité, la fraternité, l’amour du prochain, la cohésion, l’acceptation des différences. Si vous regarder les 5 doigts de la main, ils ne sont pas égaux. Chacun des 5 doigts à un rôle à jouer et c’est seul le pouce qui va vers tout le monde. Rien qu’avec l’exemple des 5 doigts de la main, on doit comprendre que l’on doit être uni, vivre ensemble et résoudre les problèmes à l’amiable et non passer par les armes.
Il y a des gens qui pensent que pour résoudre leurs problèmes, assouvir leur désir d’être parce qu’ils ont des ambitions, il faut passer par la barbarie, les exécutions sommaires. Par rapport à cette situation, j’invite tout le monde à se référer au Coran. La religion musulmane je le disais tantôt est une religion de paix et d’égalité. En prenant l’exemple sur le pèlerinage, tous les musulmans exécutent le 5ème pilier de l’islam en suivant le même rituel. Il n’y a pas de pauvre, il n’y a pas de riche. Tout le monde s’habille de la même manière. Cette image tente de créer l’équilibre. En parlant d’équilibre, le Coran exige que le riche prélève la Zakat sur son bien et la donner au pauvre en vue de permettre à celui-ci d’avoir le minimum vital. Par ailleurs, Dieu ne tolère pas quelqu’un qui tue son prochain.. Quand tu tue un être humain c’est comme si tu as tué toute l’humanité. Il dit que c’est lui seul qui peut sanctionner les actes commis par ses créatures. Il ne nous a pas demandé de nous entretuer.. Il nous a demandé de vivre ensemble dans la paix et la tolérance en vue d’assurer la survie de l’humanité

Que pensez de ceux qui disent qu’il agissent que pour le bien de l’humanité, ils appliquent la Sharia ?

Les gens ne comprennent pas la Sharia, au moment où le Coran descendait, il y avait trop d’exactions, de barbaries, d’atrocités, les gens ne se faisaient pas de cadeau, on tuait n’importe comment. On enterrait les filles vivantes parce qu’elles sont nées filles. Voyez, les mœurs à cette époques étaient légères , les gens appliquaient la raison du plus fort.. La sharia devrait être un moyen de recours pour qu’il y ait plus d’harmonie dans la communauté. Œil pour œil, dent pour dent.. Le Coran recommande le pardon quelque soit la rancœur. Il souligne que c’est dans le pardon qu’on peut gagner plus. Évidemment quand on tue quelqu’un, il y a le prix du sang à payer, mais ce prix ne doit pas être absolument la perte d’une autre vie humaine. Les principes sont donnés et les conditions sont fixées pour l’applicabilité du prix à payer.

Quels messages adressez-vous aux femmes guinéennes par rapport à notre religion ?

Je dirai à mes consœurs, que nous devons , nous femmes nous estimer heureuses. Le coran consacre tout un chapitre sur les droits et devoirs de la femme.. La sourate 4 doit demeurer un bréviaire pour nous les femmes en vue d’essayer de comprendre les privilèges que Dieu nous a gratifiés depuis le 14ème siècle à travers le Saint Coran.

.

2 photos