Iles de Loos, Iles aux idoles !

article mise à jour : 30 novembre 2013
Les îles de Loos ont rarement plus de 1 km de largeur. Les plus grandes, Tamara et Kassa, s’allongent sur un peu moins de 10 km, du nord au sud. Elles portent les reliefs les plus élevés : 162 m au nord de Tamara (autrefois sommet Ballay), 108 m au Sud de Kassa (sommet Koromandja).


D’autres îles sont encore plus petites (île Blanche, île de Corail), jusqu’à n’être plus que des îlots qui se découvrent seulement à marée basse : îlet Poulet, îlet Fousset.

Les paysages de l’île de Room - remarquable par sa situation au centre de l’archipel - sont caractéristiques. Au nord, une anse se subdivise en deux plages, permettant aux pirogues d’accoster en toute sécurité, soit au niveau du village de Room (plage du port), soit plus à l’est ( plage dite "Pokia"), devant les paillottes où se regroupent les touristes. Le reste du littoral est rocheux et difficile d’accès, et la pente est forte jusqu’aux sommets (61 et 82 m). (Idéal pour les adeptes de la marche de brousse).

La roche nue est fréquente au près de l’eau, les activités de jardinage se limitent aux abords du village, le reste de l’île étant consacré à la culture du palmier et du manioc, lorsque cela est possible. La population insulaire, peu nombreuse, s’est spécialisée avant tout dans la pêche, et depuis quelques années, pendant les saisons sèches, dans le tourisme.

Le banc de Crawford

Le banc de sable dit "de Crawford", situé au nord de l’île de Room, et qui se découvre à marée basse, doit son nom à un négrier réfractaire, capturé par les Anglais et pendu dans cette île.

Iles de Loos, Iles aux idoles

Le terme "de Los" vient du portugais idolos, les idoles, que les insulaires, fortement marqués par l’animisme, sortaient lors de certains travaux agricoles pour s’attirer les bienfaits des divinités, et éviter certaines catastrophes. Les croyances Animistes et la Sorcellerie sont assez développées sur les îles.

Dans les îles le Sousou est devenu la langue dominante avec le Français. L’anglais a disparu dans les premières décennies du XXè siècle. Jusqu’aux années 1970, la religion dominante des insulaires était le christianisme. Mais aujourd’hui le seul groupe de chrétien, sont les chrétiens Anglicans du village de Fotoba, sur l’île de Tamara. Tout les autres insulaires sont des musulmans.

Roume ou Room ?

Roume est le nom du gouverneur général de L’A.O.F., supérieur hiérarchique du gouverneur de la Guinée française. C’est le nom donné à l’île sur la carte topographique de 1956 (I.G.N France), la dernière réalisée. Mais jusqu’à la veille de l’Indépendance de la Guinée, les insulaires (surtout ceux d’origine sierra-léonaise) écrivaient Room.

Le village de Roume(Room)

Le village de Roume est situé sur le littoral nord de l’île, facilement accessible en pirogue, et bien abrité de la houle. Une palmerais occupe la plus grande partie des terres arables, bien peu étendues dans cette île essentiellement rocheuse.

Un village de pêcheurs car la pêche constitue l’activité principale dans l’archipel.

- Pêche à la dorade : Des embarcations de bois(12 m de long / 2.5 m de large) de 6 personnes partent pêcher à la Palangrotte (à la ligne), en haute mer ou vers la Sierra-Leone, pendant 3 jours. Ils peuvent glacer le poisson car ils sont munis d’une grande caisse à glace, dans la pirogue.

- Pêche au Filet : Même embarcations avec caisse de glace ou sans, ils partent en mer poser des filets plombés, long de 500 ou 700m, qu’ils encrent au fond de l’eau pour ne pas qu’ils dérivent. Ils les posent le matin et les montent le soir, ou bien partent en mer 3/4 jours. Avec vivres et glace.

- Pêche du "Bounga" : Là aussi, le "Bounga" est une grosse sardine, que les pêcheurs attrapent avec des filets flottants à petite maille, qui eux dérivent suivant le courant.

Il n’en fut pas toujours ainsi : jusque dans les années 1950, c’est l’agriculture qui dominait, ce qui peut expliquer l’origine continentale des populations. L’augmentation de la demande en poisson liée à l’essor de Conakry après 1950 et la mise en exploitation d’usines sur Kassa (Bauxite et Granite), où des insulaires trouvèrent à s’embaucher, explique leur enrichissement relatif : la plupart des maisons de Roume sont de type urbain. Avec une grande Ecole Primaire , une belle Mosquée, quelques villas, etc ...

Les pêcheries industrielles et artisanales sont souvent concurrentes sur un même espace, en dépit de la Loi. La pêche industrielle étend ses activités à la côte pour profiter des rendements élevés. Des conflits éclatent parfois.

Une partie des prises est congelée, le reste est écoulé soit comme produit frais(à Conakry), soit fumé.

By Villaelijahguineeconakry