Jean Baptiste WILLIAMS présente son trophée !

article mise à jour : 21 novembre 2012
On se souvient le 09 novembre dernier au Centre Culturel Franco-guinée (CCFG), s’est tenu la 11ième édition du DJEMBE D’OR. L’initiateur de cet évènement Jean Baptiste ZILLIAMS, avait bénéficié d’un prix offert par une structure congolaise dénommée ‘’TAM-TAM d’OR. Emu, le bénéficiaire a décidé d’en faire cadeau au ministère de la Culture. C’est ce trophée qu’il a officiellement présenté à son ministre de tutelle.

Lors de la 11ième édition du DJEMBE D’OR qui rendait hommage à Miriam MAKEBA, plusieurs prix ont été décernés aux artistes notamment. L’initiateur de cet évènement à son tour a été surpris par un prix offert par Médard MILANDOU-NSONGA conseiller technique du président du Congo. Cet autre maître de cérémonie de renon est un ami de longue date de Jean Baptise WILLIAMS. Pour son investissement sans relâche à la promotion de la culture guinéenne et africaine, la structure TAM-TAM D’OR dirigée par Médard a cru bon de lui décerner ce prix.

Touché, par ce geste Jano avait dédié son prix au ministère de la Culture et le Patrimoine Historique pour le retour de la culture guinéenne sur la scène internationale. C’est ce même trophée qu’il a présenté officiellement à Ahmed Tidiani CISSE et à tout son Cabinet.

Entouré par ses collaborateurs, le Ministre de la Culture et du Patrimoine Historique le trophée en main a magnifié le mérite du bénéficiaire. Le ministre CISSE a exhorté Jean Baptiste de ne pas relâcher un instant pour le rayonnement de la Culture guinéenne et surtout d’approcher les nouvelles générations pour transmettre ce qu’il a appris et vécu. C’est à ce prix dit-il que la culture guinéenne sera tirée vers le haut.

Regardant autour de lui, Jano a accepté la consigne du ministre et a promis de s’investir davantage pour le succès des œuvres entamées à l’aide de son expérience.

Pour rappel lors de la soirée de remise, jano a raconté une histoire qui s’est déroulée à Brazzaville lors d’une soirée. Médard MILANDOU-NSONGA était confronté à un problème d’animateur. Il comptait sur un membre de la délégation congolaise mais ce dernier était parti sans l’avertir. Organisateur, Médard ne pouvait plus tenir son rôle d’animateur. A bout de peine, il s’est résolu à venir au plateau. C’est en ce moment qu’Aicha Koné de la Côte d’Ivoire a pointé du doigt Jean Baptiste. Bien que ne s’étant pas préparé, il a pris place et a animé la soirée. Depuis ce jour, l’estime et la considération sont restés entre les deux hommes.