Jeunes auteurs pour lecteurs jeunes

article mise à jour : 21 juillet 2013
Kendoumayah, mot magique. Retraite totale loin des fureurs de la ville pour 8 jours de création absolue.


Un laboratoire de travail intensif, d’échanges d’idées, de réflexion sur cet âge incertain qu’est l’adolescence par lequel nous passons tous avec plus ou moins de douleur ou d’insouciance. âge crucial qui parachève l’adulte qu’on est appelé à devenir ; âge de toutes les expériences, de tous les dangers, des grandes découvertes ; âge de l’amitié éternelle, de l’amour incendiaire ou timide ; âge des interrogations sur soi et sur le monde. âge de repli et d’ouverture, âge des contradictions plus ou rassurant et protecteur, âge où l’on cesse de jouer à être grand pour rêver son avenir... âge des grandes interrogations que l’on ne sait pas toujours exprimer... âge où l’on se cherche... âge que nous avons interrogé, essayé de comprendre ou de se remémorer.

Moins explicites, âge où la famille cesse d’être ce monde rassurant et protecteur, âge où l’on cesse de jouer au grand pour rêver son avenir... âge des grandes interrogations que l’on ne sait pas toujours exprimer... âge où l’on se cherche... âge que nous avons interrogé, essayé de comprendre ou de se remémorer ...

Kidi Bebey. auteur de romans pour la jeunesse, journaliste, ancienne rédactrice en chef de Planète Jeunes et Planète enfants, du magazine Reine d’Afrique sur RFI nous a guidés aussi bien dans le choix des thèmes que dans la réflexion, ou dans l’écriture. Sa connaissance du public des jeunes nous a servi de garde fous.

Notre façon de travailler alternait le travail en groupe où les critiques sans complaisance mais toujours bienveillantes ont permis d’avancer sur les synopsis, le découpage des textes, le point de vue, le narrateur... La technique en quelque sorte ! Et le travail en solitaire, car à la fin il faut bien se lancer : on a le sujet, on a ses personnages, on a l’action, "y a plus qu’à écrire" : la résidence terminée, chacun est reparti avec son roman à finir : on espère bien vous offrir bientôt des romans d’amour, ou des romans d’apprentissage, des aventures cocasses ou des mises en garde, des rêves de gloire, ou des regards interrogateurs sur ce corps qui change et qu’on ne comprend pas.

Par les Editions Ganndal