Journée mondiale de l’aide humanitaire : ’’Le monde a besoin de plus de...’’

article mise à jour : 19 août 2013
Dans de nombreuses régions du globe, les humanitaires travaillent, parfois au péril de leur vie, souvent dans l’anonymat le plus total. Même s’ils accomplissent un travail de fourmi, leurs interventions sont indispensables et permettent souvent à des populations de retrouver un minimum de dignité.

L’ONU a promulgué le 19 août, Journée Mondiale de l’aide humanitaire en espérant sensibiliser l’opinion publique à l’assistance humanitaire et à la nécessité de soutenir ces actions partout dans le monde.
Un don même minime peut représenter beaucoup s’il est bien utilisé sur le terrain.

"Les travailleurs humanitaires sont ceux que nous dépêchons sur place pour montrer notre solidarité avec ceux qui souffrent. Ils représentent ce qu’il y a de meilleur dans la nature humaine mais leur travail est dangereux..." a déclaré M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU.

La Journée mondiale de l’aide humanitaire est l’occasion de rendre hommage à ceux qui font face au danger et à l’adversité pour aider les autres. Cette date a été choisie par l’Assemblée générale en référence à l’attentat, le 19 août 2003, du Siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq, qui a causé la mort de 22 personnes.

Le 19 août 2013 marque les 10 ans depuis cet évènement tragique qui a coûté 22 vies. Cette année, la communauté internationale fera une pause pour se souvenir de ceux qui sont morts, ainsi que des dizaines de travailleurs humanitaires, qui sont morts dans les années qui ont suivi.

Chaque jour, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes dans le monde, peu importe qui ils sont et où ils sont. La Journée mondiale de l’aide humanitaire est une célébration mondiale de ces hommes et femmes qui aident les autres.

A l’occasion de la Journée, un nouveau projet a été lancé : pendant un mois, sponsorisez un mot pour que votre voix se traduise en des dons qui permettront d’aider des millions de personnes dans le monde victimes de catastrophes.

By UN