K7 D’OR 2012 : Djani Alpha sur le toit de la musique urbaine guinéenne.

article mise à jour : 24 décembre 2012
Et si c’était vrai qu’il était le meilleur comme il le prétend pompeusement à qui veut l’entendre ? En tout cas le palmarès 2012 de K7 D’OR n’est pas loin de le démontrer. Sur six récompenses en jeu, Djani Alpha s’en est adjugé trois et pas des moindres.

Peu importe la valeur des trophées offerts par la CIS’COM, organisatrice de la K7 D’OR. Ce qui compte, c’est plutôt la symbolique qui les entoure et qu’ils expriment. En raflant trois des six prix en jeu, dont celui de meilleur rappeur de l’année 2012, Djani Alpha confirme plus que jamais tout le bien dont on parle de lui et dont lui-même se glorifie.

Oui il fallait le faire pour un artiste qui a fait une entrée fracassante dans l’arène de la musique urbaine guinéenne cette année. En effet, souvenez-vous des paroles hardies prononcées par Djani lors de la dédicace de son nouvel et tout premier album le 27 octobre dernier au palais du peuple.

Depuis, comme débordant de toupet, l’artiste ne rate aucune occasion pour lancer à la face de qui veut le croire qu’il est le meilleur rappeur guinéen, qu’il incarne le visage du renouveau d’un genre musical en perte de vitesse à l’en croire et que finalement tous ceux qui le pratiquent sont tous nuls.

C’est peu dire que ces récompenses de la CIS’COM sont venues à point nommé pour un rappeur aussi prétentieux mais bourré de talent. Et ce talent à l’état pur, personne ne peut le lui nier. Le jury de cette 11ème édition de K7 D’OR n’a pu que constater cela face aux autres concurrents.

En plus du titre de meilleur rappeur guinéen qu’il gardera désormais jusqu’en décembre 2013, Djani Alpha a remporté, tout de même son album ‘’G For Life’’ a été sacré meilleur album solo avec en prime le prix du meilleur texte. Ces perfs n’émeuvent pourtant pas outre mesure ceux qui connaissent l’homme.

Ce fils d’enseignants, venu de son Koundara natal, se distingue de nombre de rappeurs guinéens par son niveau d’instruction. Il a fait de brillantes études au Sénégal. Ce qui expliquerait sans nul doute la qualité des textes qu’il compose.

C’est Degg J Force 3 à travers son dernier album ‘’ Débrouillard ‘’ qui est sacré meilleur groupe de Rapp de l’année, alors que Baba Samba s’adjuge le prix de meilleur reggae man 2012 du pays. Celui qui complète la liste des heureux récipiendaires de K7 D’OR 2012, c’est bien Black Jackson, sacré meilleur groupe de danse hip hop.

La 11ème édition de K7 D’OR, c’était aussi une après-midi ensoleillée de concert live et d’ambiance festive à la plage de Rogbané. Concert live du groupe les Instinct Killers et de plusieurs nominés dont Djani Alpha lui-même.

Le public a applaudi ses stars et a aimé le spectacle à lui offert. Rendez-vous dans un an pour d’autres récompenses avec la CIS’COM.