KOTEBA : Groupe pluriethnique et pluridisciplinaire, un bel exemple à suivre…

article mise à jour : 27 novembre 2012
Le Musée national de Sandervalia a servi de cadre à l’ouverture solennelle du Festival KOTEBA NA BE qui se tiendra du 27 au 30 novembre 2012 à Conakry. Placée sous le haut patronnage du ministre d’Etat à l’énergie, Papa Koly Kourouma, et de Rougui Barry, ministre des guinéens de l’étranger, cette cérémonie d’ouverture a connu la présence de l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Guinée, Mifougo Youssouf Diarassouba, du directeur de la maison d’édition l’Harmattan Guinée, Sansy Kaba Diakité, Alioune Ifra N’Diaye, fondateur de la mythique salle du Blonba (Bamako)...

En prélude à ce festival, des conférences et ateliers prévus seront animés. Parmi les thèmes, il y a notamment : Si Koteba m’était conté, La voix, un instrument qui se travaille, Comment vendre l’Afrique à la France profonde : l’expérience de l’émission L’Afrique enchantée (...)

Au programme également, une exposition avec à la clé une revue des photos et affiches de 30 ans de Koteba, des extraits de presse et magazines et des projections vidéos des prestations de l’ensemble Koteba.

Deux grands spectacles sont à l’agenda de Koteba Na Bé. Il s’agit de la représentation de « Navetanes » au CCFG le 27 novembre, et de celle de «  Cocody Johnny  », également au CCFG le 29 novembre.

Souleymane Koly dirige cet ensemble pluridisciplinaire. Cette troupe créée par ce talentueux 1974, est un lieu de rencontres et d’échanges. Elle met l’accent sur la formation avec la création comme dynamique de groupe.

L’ensemble Koteba d’Abidjan a vu passer plusieurs grands noms de la musique africaine tels que Manu Dibango, Feu Ali Farka Touré, Ray Lema, le Djembéfola Mamady Kéita ou Amara Kanté.

Le baptême de la génération 90 de l’ensemble Kotéba, a lieu en février 1990 avec "Commandant Jupiter et ses black Nouchis". Cette création est un avant-goût de ce que peuvent réaliser de jeunes volontaires tels que : Rokiya Koné, Maaté Keïta, Awa Sangho, Niama Kanté, Akhoun Paul-Marie…

Aujourd’hui, c’est une compagnie qui a fait ses preuves dans le monde. Groupe pluriethnique puisqu’il regroupe des artistes originaires de différents pays de la sous-région. L’ensemble Koteba est une structure composée de plusieurs disciplines dont le JBAN (Jeune Ballet d’Afrique Noire), le groupe musicale les GO (duo féminin) et enfin la formation théâtrale de Kotéba.

En fondant l’ensemble Koteba d’Abidjan, Souleymane Koly voulait sauvegarder une certaine tradition africaine avec un ensemble de voix et de corps d’origine sahélienne.

Entre 1974 et 1990, une vague de comédiens talentueux a fait parler d’elle : Feu Gondo Pierre, Mariam Cissé ou Mamie Foutou ont ébloui la scène théâtrale ivoirienne. Qui ne se rappelle pas du fameux Adama champion ?

Actuellement le Koteba est l’une des troupes africaines qui tournent le plus. Les membres ont fait leurs preuves à travers le monde et c’est un bel exemple à suivre.