L’émotion des deux divas Ivoiriennes pendant le retour au bercail d’Aicha Koné après 3 ans d’exil passés en Guinée

article mise à jour : 22 mars 2014
Accueillant sa compatriote à l’aéroport Félix Houphouet Boigny d’Abidjan, les larmes de Nayanka Bell n’ont pu se retenir tant l’émotion fut forte en voici quelque mot qui marquait l’arrivée d’Aicha Koné. Nayanka Bell

Une grande joie m’anime ce soir. Comme nous le savons tous, notre cher pays la Côte d’Ivoire est passé par des moments difficiles. Cette épreuve que nous avons traversée à entraîner le départ de beaucoup de nos frères ivoiriens vers l’exil. Aujourd’hui la situation semble se normaliser.
Le Président de la République a même demandé à nos compatriotes exilés de rentrer au pays. C’est donc dans cet élan de fraternité que je suis allé cet après-midi à l’aéroport Félix Houphouët Boigny, accueillir ma grande-sœur Aïcha Koné qui a tant donné à cette Nation. J’ai une pensée forte pour elle ainsi que pour tous les enfants de la Côte d’Ivoire qui ne sont pas encore de retour.

Je vous prie également d’apporter à Aïcha beaucoup d’affections. Je sais pouvoir compter sur vous car nous sommes un peuple épris de paix et la guerre qui est un fléau qu’aucune nation ne mérite n’est faite pour nous.