"L’homme de cuivre"

article mise à jour : 20 avril 2015
Ce recueil, qui se compose de cinq nouvelles, raconte les souffrances morales et physiques des mendiants et malheureux quelque part en Afrique.

Tirant leur substance de la fiction et du fantastique, elles décrivent surtout l’exploitation des enfants, comme celle du petit Alpha Youla dit Kiridi.
Ce dernier, malgré son jeune âge, avec une alchimie primaire, fabrique un monstre qui tuera son créateur.
Une fresque à la Godzilla, en quelque sorte.

Une autre raconte la liaison entre Makalé, épouse d’un pauvre militaire, avec Sory, un jeune premier, comptable de son état. Soutenue par sa mère cupide et égoïste, elle déserte son foyer conjugal à cause de son amant. L’infortunée sera incarcérée pour crime avant avant de sombrer dans la folie.

Plus loin, dans ce recueil plein d’imagination, nous est contée l’odyssée d’une lampe-tempête depuis sa fabrication dans une usine en Chine jusqu’à sa mort dans une décharge publique, quelque part dans Conakry. Elle se remémore sa vie faite de haut et de bas et des destins croisés au gré de ses propriétaires, hommes, femmes, attentionnés ou négligents