L’ouvrage ’’Terre Ceinte’’ de Mohamed MBougar Sarr

article mise à jour : 17 août 2015
Une réflexion contemporaine sur une situation de terreur
L’écrivain Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, 24 ans a été désigné prix Ahmadou Kourouma 2015 pour son roman intitulé ’’ Terre Ceinte’’. Le roman qui inspirent déjà les plus jeunes est un véritable chef d’œuvre qui raconte l’histoire de Kalep (ville du Sumal) et met à nu les réalités d’une violence inouïe issues de contradictions et de pertes de repères sociaux. À Kalep, ville du Sumal sont exécutés par le pouvoir brutal des islamistes, deux jeunes gens pour avoir entretenu une relation amoureuse. Cependant, des habitants tentent d’opposer une résistance à cette nouvelle forme de gouvernance en publiant un journal clandestin. Le défi est lancé au chef de la police islamique dans un climat de tension insoutenable qui met en évidence des contestations et brouille l’existence de toute la société à travers des personnages enfermés dans un climat de violence. Ainsi se résume le roman. Mohamed MBougar Sarr interroge ainsi la société dans des dialogues notamment vibrants et des temps d’un style narratif, sur les notions de courage et de lâcheté, de responsabilité et de vérité ou encore d’héroïsme et de peur. ’’ Terre Ceinte’’ se veut un outil de littérature, son auteur transporte ainsi le jeune public dans un avenir d’écriture qui se dessine pour certains. Ausmin