La 11ème édition des Djembé d’or s’ouvre ce mercredi au ccfg.

article mise à jour : 6 novembre 2012
Placée sous l’égide du ministère de la culture et du patrimoine historique et parrainée par l’ambassade de l’Afrique du sud en guinée, cette cuvée des sacres de la musique guinéenne rendra un hommage appuyé à Miriam Makéba, la mama Africa. A quelques heures de l’ouverture de l’événement, les organisateurs se montrent confiants, toutes les dispositions semblent avoir été prises pour un succès qui s’annonce éclatant.

Le Centre culturel franco-guinéen accueille à partir de ce mercredi 07 novembre les festivités marquant la 11ème édition des Djémbé d’or. Plusieurs activités sont au programme des trois jours de manifestations : discours, animations, expositions, symposium, projection de films documentaires et remises des récompenses aux meilleurs artistes de l’année.

A propos des discours d’abord, nul doute qu’ils rendront tous hommage à Miriam Makéba comme le veut le thème de cette édition des Djembés d’or. Attendus à la tribune le ministre de la culture et du patrimoine historique, Ahmed Tidjani Cissé, madame l’ambassadrice de l’Afrique du Sud, la petite fille de Miriam Makéba, le patron de Select communication, Jean Baptiste Williams et tant d’autres personnalités du monde de la culture guinéenne.

L’animation, en tout cas pour ce qui est de la cérémonie d’ouverture prévue mercredi à 15h, sera assurée par les Amazones de Guinée.
Venons-en aux récompenses attendues à la fin de cet événement couvert par l’ensemble de la presse nationale et des chaines de télévision africaines et francophones partenaires, il faut dire que la bataille sera rude à cause de la qualité et de la carrure des artistes nominés.

Pour rappel, trois artistes qui ont la côte se disputent le trophée de meilleur artiste de l’année. Il s’agit d’Amadou Sodia avec son titre à succès « Communiquer Chérie », Petit Kandia et son album « ça fait mal », et Djibrila Soumah Koumi. Mais celui qui semble se détacher et planer sur au moins trois prix, c’est bien Petit Kandia dont le dernier album, encore une fois il faut le rappeler, connait un succès époustouflant depuis sa sortie au mois de juillet dernier.

Dans la catégorie musique urbaine, il ne sera pas aisé de départager DTM, Degg j force3 et les banlieu’zart.

Alors que le titre de meilleur clip de l’année risque d’aller à Aubin Théa ou aux Princes de la foret.

Plusieurs invités de marque sont annoncés pour rehausser le niveau de l’événement de leur présence. Rendez-vous donc les 07, 08 et 09 novembre au Ccfg avec Select Communication.