La Côte d’Ivoire, invitée d’honneur du 25e Fespaco, dévoile la programmation

Publié par : Diané •  article mise à jour : 7 janvier 2017
Le prestigieux Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou se tiendra du 25 février au 4 mars prochain et cette année, c’est la Côte d’Ivoire qui est le pays « invité d’honneur ». C’est donc tout naturellement à Abidjan que la programmation du festival a été présentée en exclusivité mondiale.

La Cote d’Ivoire, pays à l’honneur de ce 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, avec, comme ambassadeur, rien moins que le chanteur rasta Alpha Blondy pour ouvrir les festivités par un concert au stade municipal de la capitale burkinabè.

Abidjan et Ouagadougou marchent main dans la main pour cette 25e édition, avec, sur les vingt longs métrages en compétition officielle, trois films burkinabè, deux films ivoiriens et un dénominateur commun : la jeune classe qui monte avec Appoline Traoré pour Frontières, Adama Roamba pour La forêt du Niolo ou encore l’Ivoirien Olivier Koné pour L’Interprète.

Mais l’expérience sera aussi en compétition avec l’une des rares femmes sélectionnées : la pionnière du cinéma nigérien Rahmatou Keita pour Zin’Naariya ou encore le Ghanéen Kwaw Ansah qui en 1989 fut le premier anglophone à remporter l’Etalon de Yenenga pour Heritage Africa.

Autres compétiteurs à suivre, le Sénégalais Alain Gomis, lui aussi lauréat en 2013 qui a été retenu par le comité de sélection pour Félicité ou encore Wulu, ce polar sahélien signé du Malien Daouda Coulibaly. Le Maghreb reste toujours un grand pourvoyeur de talent avec pas moins de cinq longs métrages algériens, marocains et tunisien retenus.

Le Fespaco qui aura pour thème cette année « Formation et métier du cinéma », un thème qui n’est pas nouveau mais reste d’actualité tant il est vrai que le continent voit se développer son industrie cinématographique et télévisuelle.

AFRICATIME