La Guinée Conakry, la richesse touristique d’un pays multiculturel

article mise à jour : 4 mai 2015
La Guinée Conakry, un pays touristiquement méconnu, avec ses Sites touristiques, d’une beauté naturelle à couper le souffle.

1 - Ile de Soro :

Nombreuses sont les iles situées dans la commune de Kaloum, plus communément appelées, les îles de loos, elles sont au nombre de 5 : Room, Tamara, Kassa, Soro, Fotoba. (cartes postales encore préservées du bétonnage)

Des véritables sites touristiques paradisiaques naturels avec un littoral aux sables fins parsemés d’une mosaïques colorées de galets et coquillages... Ces îles ont gardé jusqu’au aujourd’hui leur beauté sauvage, elles font depuis des années le bonheur des habitants de Conakry, comme celui des touristes et visiteurs de passage dans ce pays méconnu touristiquement, dépassant même en termes d’accueil, son voisin, le Sénégal.

2 - Site de Kindia « Voile de la mariée » :

Kindia est une ville de Guinée située à 135 km de la capitale Conakry. En majorité peuplée de Soussous et de Peuls, elle est capitale de la région de Kindia et chef-lieu de la préfecture de Kindia.

Ce site avant l’apparition de l’Ebola, faisait rêver les visiteurs et touristes qui venaient du monde entier pour cette destination prisée jadis, afin de se prélasser dans un décor naturel à couper le souffle, avec en prime la fameuse chute d’eau qui vous donne l’illusion d’avoir devant ses yeux, « le voile d’une mariée ». C’est impressionnant !

3 - Site de Rando Trekking Club, un espace de détente et de loisirs :

Tennis, détente, ballade, randonnée, trek, circuits et découverte etc...Une vraie merveille pour un séjour en solo, en amoureux, en groupe, ou en famille.

Des chambres (gites) privatives d’hôtes traditionnelles et modernes avec toutes les commodités nécessaires.

L’émotion en images, un reportage photos pour vous mettre tous d’accord (Images Roger BONGOS)...

Il est à noter que ce site, est un peu déserté par peur d’Ebola, il nécessite par ailleurs, quelques aménagements et travaux qui redonneront à ce site exceptionnel, son éclat naturel d’antan, au demeurant paradisiaque.

Madame la Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Hadja Kadiatou N’DIAYE est résolument convaincue, d’après son discours à l’événement de l’année, « les 72 heures du livres », 7ème édition à Conakry, mises en relief par un travail titanesque de l’incontournable Sansy Kaba Diakité, le coordonnateur de l’événement, de faire le nécessaire, afin de mettre en valeur, tous les sites historiques du pays qui permettront, In Fine, de rehausser le tourisme en Guinée Conakry, source des revenus incontestables, non négligeable au regard de ce qui se passe ailleurs, notamment au Sénégal, Maroc et le Kenya...

Vous avez dit Ebola ? J’ai sillonné une bonne partie de ce merveilleux pays, ce que j’ai pu voir ne ressemble en rien avec l’acharnement médiatique orchestré et entretenu autour de cette épidémie. A qui profite le crime ?

A chaque chose malheur est bon, les guinéens ont renoué avec l’hygiène et le respect de l’environnement sous l’impulsion de deux ministères, de la santé et environnement.

Cela étant, les autorités Guinéennes sont investies d’une mission sacerdotale, afin d’enrayer complètement cette épidémie qui a fait perdre à l’Afrique d’après les déclarations de Monsieur Donald Kaberuka, Président de la BAD (Banque Africaine de Développement), un point à la croissance exponentielle du Continent, qui tournerait d’après les derniers rapports, de Jacques Attali, de Hubert Vedrine et de Jean Marie Bockel à plus de 5,6 %, contrairement à la croissance européenne qui avoisine seulement le 1%.

Les atouts de la Guinée Conakry :

1. Le littoral extraordinairement préservé (places de rêve, aux sables fins) ;

2. La montagne pour la randonnée et autres activités ;

3. La savane ;

4. La forêt dense ;

5. Les Iles paradisiaque ;

6. La verdure (végétation) offrant des fruits d’une qualité exceptionnelle ;

7. Sources, rivières, confluents, affluents et fleuves...etc ;

8. Accessoirement, les belles créatures, de l’ethnie Soussous, Peuls et Malinké ;

9. La gastronomie locale et internationale ;

10. La pêche au gros en mer (océan atlantique) ;

11. Et pour finir, la serviabilité de guinéens...

Voir ce lien avec un reportage photos

http://afriquecontinent.com/2015/05/03/la-guinee-conakry-la-richesse-touristique-dun-pays-multiculturel/

Reportage signé Roger BONGOS

1 photos

ESPACE DE DETENTE ET LOISIRS RANDO TREKKING CLUB