La statuette Piomdo, objet d’adoration en pays Kissi

article mise à jour : 15 janvier 2015

En langue locale Kissi, Piomdo veux dire Cadavre. C’est un objet

JPEG - 135.5 ko

d’adoration et joue en même temps le rôle de mobilier funéraire comme brancard en cas de décès d’une personnalité ou d’une notabilité de la localité.

Dans cette circonstance le corps du notable est transporté sur le Piombo par deux jeunes accompagnés des membres de la communauté suivi des chants et danses à pas de caméléon. Cette cérémonie peut prendre au moins deux heures pour magnifier la gloire de la personnalité ou du notable disparu. C’est une pratique qui existe jusqu’à nos jour dans la plupart des villages Kissi. En plus d’être un objet d’adoration, la statuette Piomdo, en tant que réincarnation de l’âme des défunts, est consultée pour déterminer l’avenir d’un individu, d’une famille ou d’une communauté. Puisque dans cette communauté on dit souvent que si une personne meurt, le corps s’en va et l’esprit reste, les membres de la famille garde cette statuette pour des fins d’incarnation en lui donnant des offrandes accompagné de rites.

1 photos