Le Carnaval des animaux, Pierre et le Loup la première création en Gunée

article mise à jour : 21 janvier 2015

Agenda

27 fév

Le Carnaval des animaux, Pierre et le Loup la premiere cration en Gunée

Le Carnaval des Animaux est une suite musicale pour orchestre de Camille Saint-Saëns composée en Autriche au début de 1886. L’œuvre est créée le 9 mars 1886 puis jouée le 2 avril 1886 en auditions privées à Paris.
Centre Culturel Franco-Guinéen

Du 27 février 2015 19:30 au 28 février 2015 20:30

Le Carnaval des Animaux est une suite musicale pour orchestre de Camille Saint-Saëns composée en Autriche au début de 1886. L’œuvre est créée le 9 mars 1886 puis jouée le 2 avril 1886 en auditions privées à Paris.

JPEG - 21.2 ko
Les premières auditions intégrales, publiques (et posthumes) ont lieu le 25 et 26 février 1922 sous la direction de Gabriel Pierné. On a pris l’habitude de rassembler dans un même enregistrement Le Carnaval des animaux et Pierre et le Loup de Serguei Prokofiev, ou encore The Young Personn’s Guide to the Orchestra de Benjamin Britten. Cette « fantaisie zoologique » est une parenthèse dans la carrière du musicien qui, la même année, achevait sa symphonie n°3 avec orgue, son chef d’œuvre. Francis Blanche a écrit de brefs textes qui seront lus par un récitant, Isidore Bangoura, lors de l’exécution. Le Carnaval rassemble, entre autres : La Marche royale du Lion, Poules et Coqs, Hémiones, Tortues, un Éléphant, un Kangourou, le Coucou au fond des bois, le Cygne… Pierre et le Loup est un conte musical pour enfant, dont le compositeur russe Sergueï Prokofiev (1891 -1953) écrit le texte et compose la musique en 1936, année de son retour définitif en URSS. Prokofiev se lance dans la création de Pierre et le Loup grâce aux encouragements de Natalia Saz, la directrice artistique du Théâtre central de Moscou, qui souhaitait familiariser les jeunes avec les principaux instruments de l’orchestre symphonique. Il a déjà quatre symphonies et plusieurs ballets à son actif quand il achève et dirige la première exécution de Pierre et le Loup le 2 mai 1936. Nous retrouverons, pour la création, Isidore Bangoura comme récitant. Le but de l’œuvre est de faire découvrir aux enfants certains instruments de l’orchestre. Tandis que le récitant parle, l’orchestre ponctue le récit d’intermèdes musicaux où les différents protagonistes sont personnifiés par des instruments. Naïve mais raffinée et suggestive, la partition rencontre un succès qui ne s’est pas démenti depuis sa parution, chez les plus petits mais également chez les adultes. LE CONCERT IMPROMPTU Depuis 1991, le concert impromptu est un ensemble permanent qui se consacre au répertoire du quintette à vent. Conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication suite à son rayonnement national et international, à sa régularité professionnelle et à ses capacités de recherche, d’innovation, de création et de diffusion, le Concert Impromptu joue autant le répertoire classique que contemporain. En France, l’activité du Concert impromptu se déroule dans les scènes nationales, théâtres opéras, et Festivals. Le Concert Impromptu joue régulièrement à l’étranger et se produira en 2015 pour la deuxième fois en Guinée. Considéré par le Washington Times comme « the finest french woodwind quintet », le Concert Impromptu est l’invité régulier de Radio France, d’ARTE et de France Télévision, ainsi que de la Norddeutssherundfunk ou la Radio Suisse Romande. Représentant de l’Ecole française de vents mondialement reconnue, les musiciens du Concert Impromptu sont les ambassadeurs de cette tradition et du répertoire français dans lequel ils excellent. Rende-vous donc est pris pour le vendredi 27 et samedi 28 février à 19h30 au Centre Culturel Franco-Guinéen

1 photos