Le Grand Prix littéraire d’Afrique Noire pour le prof de Vitry

article mise à jour : 26 mars 2015
Nouveau roman, nouvelle récompense pour Eugène Ebodé. Le professeur-écrivain du lycée Camille-Claudel de Vitry, a reçu mardi soir le Grand Prix littéraire d’Afrique Noire pour son ouvrage Souveraine Magnifique (Gallimard).
Une distinction, remise chaque année par l’Association des écrivains de langue française (ADELF), qu’il a voulu dédier au Rwanda, cadre de son roman. « Puisque Souveraine Magnifique parle du Rwanda et du génocide des Tutsis qui a eu lieu en 1994, ce prix est à mes yeux une piqûre de mémoire pour qu’on n’oublie pas ceux qui ont été découpés par la haine et par les machettes, glisse Eugène Ebodé. Il revient aussi aux justes qui ont sauvé des vies au péril de leurs propres existences. »