Le Sénégal se prépare pour accueillir la 1ère édition de la cérémonies des Trophées Francophone du Cinemas.

article mise à jour : 25 juin 2013
Pour la première fois Dakar accueille la cérémonie des Trophées francophones du cinéma qui aura lieu le 29 juin prochain. Mais dès maintenant et durant 15 jours, les 23 films nominés seront projetés gratuitement, dans la salle du théâtre Sorano.

« Cela permet aux gens de découvrir le cinéma qui provient des pays de la francophonie, c’est quelque chose d’incroyablement excitant », affirme Alain Rocca, le cofondateur des Trophées francophones du cinéma.
En parallèle de ses projections libres de 19h à minuit, sont organisées des rencontres professionnelles sous les thèmes « cinéma, Sénégal, Francophonie ».

La première phase de ce concours, a été la nomination d’une vingtaine de films par l’Académie francophone du cinéma. Ce collège de personnalités francophones rassemble 138 personnes de cultures et nationalités toutes différentes.

Au départ 72 films étaient en compétition pour neuf catégories : meilleur film, scénario, actrice, acteur, actrice dans un second rôle, acteur dans un second rôle, contribution technique et court métrage.

Chaque pays francophone peut en présenter trois au maximum et la condition est que le réalisateur au moins parle français, les films en langues nationales ne sont donc pas exclus.

Trois films sénégalais sont en compétition dans les neuf catégories : Tey, La Pirogue, Président Dia, ce qui rend le Sénégal finaliste d’office, nous explique Henry Welsh, le président de l’association.

Le ministre de la culture, M. Abdoul Aziz M’baye se félicite de l’événement : « C’est un grand privilège d’accueillir la première édition à Dakar dans le perspective du XVe Sommet de la Francophonie en 2014. Le Sénégal est d’autant plus fier qu’avec les trois films, les cinéastes sénégalais ont su prendre toute leur place parmi cette exceptionnelle diversité de films provenant du monde entier. ».

M. Welsh se complimente également d’obtenir autant de participants différents, ce qui fait la richesse du festival : « C’est un premier succès d’avoir rassemblé une telle collection de films issus de tous les horizons de la Francophonie. ».

Le 29 juin aura lieu la cérémonie pendant laquelle, la même académie accompagnée d’un comité électoral de 35 membres, mis en place par le Sénégal, voteront pour désigner les lauréats.

Les trophées sont seulement symboliques puis qu’aucun des candidats ne recevra d’argent, ce que nous explique M. Welsh : « On ne veut pas que les trophées soient accompagnées d’argent parce qu’après il y aurait trop d’intérêt derrière. ».

Source : Afriquinfos.com