Le groupe ‘’Black Killers’’ change de nom et devient ‘’Black Never Die’’

article mise à jour : 6 mars 2014
Composé de jeunes chanteurs et danseurs pétris de talents, le groupe Black killers change de nom et se fait désormais appeler Black Never Die. L’annonce a été faite ce jeudi 06 février lors d’une conférence de presse conjointement animée par Mangué Camara, directeur général de Guinée Business Events et Alhassane Touré, manager du dit groupe.

Le manager du désormais Black Never Die a déclaré que le groupe a acquis de l’expérience musicale au fil du temps faisant de lui une fierté de la Guinée. A un moment donné, les talents de ce groupe étaient dispersés dans le monde entier, a ajouté Alhassane Touré alias Abédi qui affirme qu’il n’y avait personne à l’époque autour de ces jeunes pour leur permettre de sortir un album. Aujourd’hui c’est chose faite depuis décembre 2013, se vante-t-il.

Les raisons de changement de nom

‘’On ne voulait pas changer de façon radicale le nom du groupe qui a fait plus de 7 ans sur le terrain. Mais on a trouvé qu’il y a plus de sens avec Black never die que Black Killers. Black Never Die signifie ‘’le noir ne meurt jamais’’. Beaucoup de personnes ont voulu enterrer Black Killers (les tueurs noirs). Grâce à notre unicité, nous allons demeurer un groupe qui fera toujours la fierté de la musique africaine de Guinée. D’ores-et-déjà, nos énergies sont canalisées autour d’un projet qu’on a baptisé Allahou Wahidoun’’, explique Abédi.

L’un des membres influents du groupe quitte le groupe

Ce changement de nom intervient quelques semaines après que l’un des membres du groupe ait décidé de jeter l’éponge pour évoluer en solo, nous dit-on, évoquant un manque de sérieux et de suivi de la part de ses coéquipiers et du manager. A ses yeux, ces derniers ne fournissent pas assez d’effort pour vendre le groupe. Un avis tout à fait contraire à celui du manager : ‘’le Gros a décidé de quitter le navire Black Never Die pour faire chemin seul. S’il ne partage plus nos ambitions et nos idées, il est libre de partir puisqu’il n’a plus la même vision que le groupe. Nous lui souhaitons bonne chance, même si nous aurions aimé continuer avec lui’’, a-t-il dit. Et le directeur artistique de Black Never Die d’enfoncer le clou : ‘’Son départ ne va affaiblir le groupe. Nous avons encore du talent à faire valoir sans le Gros’’.

Les perspectives de Black Never Die

Les quatre membres de Black Never Die qui ont décidé de poursuivre l’aventure veulent aller plus loin pour propulser les couleurs de la musique urbaine. Le 8 mars prochain, le groupe débutera une tournée dans les différents établissements scolaires de la capitale avant l’étape de l’intérieur du pays et bientôt une tournée internationale. ‘’Il n’y a pas mal de perspectives avec le groupe. Nous comptons aller très loin. Notre véritable ambition est de ne pas s’arrêter à l’aéroport international de Gbessia’’ affirme Alhassane Touré qui fixe le cap : ‘’Le pari qu’on s’est assigné, nous devons à tout prix l’atteindre’’.