Le masque Nimba des Bagas et sa signification

article mise à jour : 17 janvier 2014
En Guinée, chaque masque a sa signification dans les différentes communautés. Les ethnies Bagas Limba et Toma sont les deux (2) qui possèdent de nombreux masques africains, mais leurs arts sont diverses.


Aux yeux de nombreux observateurs, le masque Nimba est l’un des meilleurs objets d’art du pays.

Selon la tradition, le masque nimba est considéré par des Bagas comme étant une déesse de fécondité.

Marie louise Bangoura, une native de Boké explique : « c’est la déesse de fécondité, elle préside toutes nos cérémonies aussi dans le Bagataye profond. Ce masque ne sert pas seulement dans les cérémonies. Losqu’une jeune fille se marie et elle a du mal à avoir des enfants, on l’envoie chez le Nimba, elle se prosterne, souvent les vœux se réalisent ».

Parmi les (4) régions de la Guinée, la Basse Guinée jouit d’une diversité culturelle énorme, plus d’une dizaine d’ethnies vivent et ce côtoient dans l’harmonie .

D’après certaines sources, en 1960, un Nimba avait été offert par le premier président Guinéen Amed Sékou Touré, un masque qui a été exposé lors d’une foire à Tokyo, qui eut le premier prix de cette rencontre internationale, photographié, filmé et publié dans tous les journaux.

A cause de la sculpture des masques Nimba, le bâtiment qui servait de point d’embarquement des esclaves noirs pour les Etats unis à été transformé en un musée à Boké par un décret présidentiel en 1971.