Les lampions se sont éteints sur la quatrième édition du salon de la musique guinéenne

article mise à jour : 22 décembre 2012
Petit Kandia a de nouveau brillé par son talent oratoire ce vendredi 21 Décembre. A travers son groupe Conakry cocktail, le jeune musicien nominé meilleur artiste de l’année 2O12 a fait vibrer la salle de spectacle du CCFG dans un concert de deux heures non stop qui a mis fin au quatrième salon de la musique guinéenne.

Sans doute, la nouvelle étoile de la musique guinéenne à la voix suave n’a pas déçu les attentes au Centre culturel franco-guinéen(CCFG). Dans une salle pleine comme un œuf, petit kandia a acquis à sa cause le cœur de spectateurs particuliers composés d’anciens Ministres, de quelques gros bonnets d’opérateurs culturels, de journalistes et d’autres curieux venus étancher leurs soifs. Son concert qui s’est déroulé à guichet fermé était la dernière des trois activités inscrites à l’agenda des organisateurs du quatrième salon de la musique guinéenne. Après la formation et l’exposition, bien entendu.

Il était 21h , quant l’artiste a fait sa montée sur scène provoquant une réaction hystérique de son public. En main, le « Taman », un instrument traditionnel reconnu à la musique sénégalaise, Petit kandia a aussitôt entonné une chanson de paix et de solidarité à l’intention des différentes communautés ethniques de son pays. Ce qui sera suivi d’une autre dédiée à son homonyme Sory kandia Kouyaté(icône de la musique manding) dont il dit avoir porté fièrement le nom. Dans d’autres titres exclusifs, il prodigue de sages conseils aux conseillers et proches du chef de l’Etat en les appelant à jouer pleinement leurs rôles, sans démagogie.

Maniant à sa guise la guitare, Petit Kandia a également eu une pensée pour les griots et les « tous petits » : il a chanté les louanges, les mérites de la première couche et admirer simplement la seconde. D’anciens titres : N’kanou, son, ont fait bouger tous les spectateurs y compris le Ministre de la Culture Ahmed Tidiani Cissé. C’est ainsi que les rideaux ont été tirés sur cette soirée extraordinaire qui a mis fin à la quatrième édition du salon de la musique guinéenne. A la satisfaction des organisateurs.