Les richesses touristiques guinéennes : Le gage d’un développement certain

article mise à jour : 20 mai 2015
Un environnement naturel exceptionnel, des paysages variés qui fascinent, un pays splendide, voilà quelques concepts pour dire la Guinée. La République de Guinée offre aux visiteurs l’image d’un paradis touristique aux ressources variées. Son patrimoine gage d’un tourisme certain devrait être pour le bien de générations futures, protégé et mis en valeur.

Le pays des rivières, des immenses étendues vertes, des montagnes accueillantes mais aussi des fleuves. Les richesses ne manquent pas.

La basse Guinée, région de prédilection pour le tourisme balnéaire avec ses immenses plages de sable fin sur des kilomètres accueille avec ses belles îles. La beauté exceptionnelle de ses paysages et la douceur de son climat ainsi que ses plateaux d’altitudes variées, ses plaines et ses vallées profondes consacrent le Fouta Djallon telle, la suisse de l’Afrique.

La source du Niger, c’est à Koli Koro (préfecture de Faranah en Haute Guinée). La tradition populaire garde avec jalousie les mystères des bois sacrés qui entourent la source. Le parc de Sankaran, une des rares forêts vierges de la région, les vestiges historiques et la beauté des paysages de la région, sans oublier les plages du fleuve Milo procurent fièrement au Mandingue et ses tatas de l’époque de la résistance à la colonisation toute une gamme de richesses culturelles.

Nombreux sites naturels font de la Guinée Forestière une destination touristique remarquable. La ville de Kissidougou porte d’entrée dans la forêt sacrée, les labyrinthes des grottes du mont Yombiro et les chutes de Yendé, le musée préfectoral, où, masques, instruments traditionnels, ossements d’animaux, entre autres exposés, témoignent d’une histoire culturelle authentique.

Le climat de la région comparable à celui du Fouta Djallon et des curiosités naturelles comme le mont Yiba peuplé de Chimpanzés, et historiques telles les mines à Koliya, sont parmi d’autres des atouts touristiques de la Guinée Forestière.
Force est de constater que toutes ces richesses sont insuffisamment exploitées. L’optimisme d’un tourisme moderne et respectueux de l’environnement est cependant permis lorsqu’on sait que le tourisme participe du développement économique et social d’un pays.

Ausmin